Fiche Livre
Littérature / édition
DOCUMENT | Janvier 2001
Métamorphoses
Patrice Dilly, Philippe Bernard
Pays concerné : Haïti
Edition : Vents d’ailleurs
Pays d’édition : France
ISBN : 2-911412-27-3
Pages: 72
Prix : 29.00
Parution : 01 Janvier 2001

Français

Véritables génies de la récupération en Haïti, les bòsmetal font naître de bidons de fioul corrodés sculptures et installations de fer découpé où s’entremèlent vodou, politique et érotisme.

Métamorphoses présente le travail des bòsmetal de la Croix-des-Bouquets en Haïti : Georges Liautaud, Gabriel Bien-Aimé, Serge Jolimeau, John Sylvestre et du peintre-sculpteur Lionel Saint-Éloi.

À la fin de l’ouvrage, une série de photos illustre judicieusement les étapes de la métamorphose du dwoum, du baril, qui au fil de la sueur et du burin se transforme en œuvre d’art.

Format : 21,5 x 21,5 cm

Couverture reliée toilée avec jaquette

Résumé : « Métamorphoses » présente le travail des bòsmétal de la Croix-des-Bouquets en Haïti : Georges Liautaud, Gabriel Bien-Aimé, Serge Jolimeau, John Sylvestre et Lionel Saint-Éloi.

Extrait : En Haïti, la pratique de la récupération est élevée au rang d’art. Ainsi, tous les récipients métalliques, par la grâce de quelques coups de burin, de marteau, de soudure, bénéficient d’une nouvelle vie : cuves, braseros ou réservoirs pour les plus gros, mais les plus petits ne sont pas oubliés : gridap (lampes à pétrole locales réalisées à partir de boîtes de lait condensé), valises (à base des canettes alu des boissons pétillantes d’origine états-uniennes), instruments de percussion, tambours métalliques pour la musique des rara et carnavals, et même jouets en forme de taptap miniatures.

Citation presse : « Martelés sans maître les bidons les bidons de fuel, après
l’épreuve du feu : nous découvrons dans cet ouvrages les étonnantes
sculptures métalliques rassemblées sous le titre de Métamorphoses.
La préface de Gérald Alexis et la présentation de Philippe
Bernard nous aident à comprendre les composantes de l’ « exception
 » artistique haïtienne. »

Georges Liautaud, l’initiateur est présent avec son Dessalines,
héros de l’indépendance. En compagnie de Liautaud, ses initiés,
ceux qu’on nomme Bosmetal , ces forgerons du vaudou présentent
un ensemble de pièces qui forcent le regard et l’admiration par la singularité
de leur facture, de leurs formes et de leurs significations. Dans ces métaux
refroidis résonne le tumulte d’Ogoun-Ferraille. Sous le charme du fer,
nous ne résistons pas à ses coups de foudre.


François Vitrani, Directeur de la maison de l’Amérique latine. Exposition lors de la treizième édition de La Cita à Biarritz : Métamorphoses : symbolisme et recyclage dans l’art statutaire en Haïti.

Partager :