Fiche Livre
Littérature / édition
HISTOIRE | Janvier 2008
Quand les Noirs avaient des esclaves blancs
Serge Bilé
Parution : 10 Janvier 2008

Français

Le Moyen Age fut, plus particulièrement en Afrique de l’Ouest, une période faste, marquée par un bouillonnement culturel, un développement économique et une stabilité politique, incarnés par trois grands empires, celui de Ghana, de Mali, et du Songhaï, qui égalaient, en puissance, leurs lointains voisins arabes et européens, avec lesquels ils entretenaient des relations suivies. Ces empires, dressés dans ce qu’on appelait autrefois le Soudan occidental, étaient si riches que leurs souverains se permettaient de s’offrir des esclaves blancs.


On ne peut s’imaginer, en regardant l’Afrique aujourd’hui, qu’elle a été le berceau de grandes inventions humaines et politiques. On lui doit, pourtant, les mathématiques, les droits de l’homme, le ministère de l’intégration, la parité homme femme, voire la découverte de l’Amérique !
C’est ce passé, glorieux et méconnu, que retrace ce livre, en plongeant au cœur des grands empires soudanais du Moyen Âge. On découvre, au fil des pages, des civilisations, riches et puissantes, où l’écriture, les sciences, et les arts tenaient une place de choix.
On découvre, au passage, les rapports, étonnants, qu’entretenaient Noirs et Blancs, et le cheminement, qui les mena à s’affronter au nom d’une domination et d’un pouvoir absolu.
On découvre, enfin, des souverains, épris de conquêtes et de progrès, dans une Afrique flamboyante, dont la marche en avant sera stoppée, net, par les invasions arabe et européenne !
Un grand moment d’histoire qui tord le cou aux idées reçues, et aux clichés sur « l’homme africain qui ne serait pas assez entré dans l’Histoire ».