Malcolm

De Baker Karim

Print Friendly, PDF & Email

Malcolm, c’est vraiment le pauv’type : revendeur de trucs invendables, bientôt expulsé pour non-paiement de son loyer, vivant d’expédients et de petits boulots, séparé de sa femme suédoise et n’ayant pas vu son enfant depuis une éternité… Bref, le vécu d’un immigré qui as du mal. Mais voilà qu’il reçoit une invitation pour l’anniversaire de son fils. Il se met en quête d’un cadeau, annonce son arrivée, se met en route… et oublie son cadeau dans le bus. Un film un peu pathétique mais sensible, faisant bien percevoir la solitude de l’immigré, son inadaptation au milieu, sa difficulté d’intégration. On n’oublie pas le regard du fils sur le père à la fin, beau résumé d’une relation enfin possible.

18 min, 35mm coul., Suède 2002, prod Lars Jönsson/Memfis Film AB, distr. Swedish Film Institute (+46 8 665 11 00), avec Alexander Baker.///Article N° : 2341


Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications