Murmures

Pourquoi Fela reste incontournable
août 2012 | Divers | Musique | Nigeria
Source : Slate Afrique

Français

Quinze ans déjà que Fela est mort. Le père de l’afrobeat s’est éteint un petit matin d’août 1997. Le 2 août. Combien de Nigérians n’ont pas voulu croire à sa mort ? Combien d’entre eux n’y croient toujours pas? Tous les amoureux de sa musique. Tous ceux que sa trajectoire d’homme libre a fascinés. Le New York Times l’a élu « Africain le plus important du XXe siècle » dans le domaine culturel. Selon la famille de Fela, un musée à sa gloire pourrait bien ouvrir dans sa maison familiale à Lagos (…)

[Lire l’intégralité de l’article de Pierre Cherruau sur le portail Slate Afrique]

Fela Kuti « Water No Get Enemy » (1975) :

Partager :