Murmures

L’Afrique, grande oubliée de la campagne américaine
novembre 2012 | Faits de société | Histoire/société | États-Unis
Source : Slate Afrique

Français

Grâce à ses étudiants, le romancier et professeur djiboutien Abdourahman Waberi a suivi de près la campagne américaine. Où l’Afrique n’est presque jamais évoquée.
À la fin du mois d’août 2012, je suis arrivé à Washington où j’ai pris mes fonctions à l’université George Washington, une institution au cœur des institutions politiques, économiques et culturelles de la capitale américaine. Mon université a maints atouts dans sa besace, mieux elle est très enviée pour sa position stratégique. Ce n’est pas un hasard si elle a fait des relations internationales un de ses domaines d’excellence.

Après tout notre campus principal – dans le quartier historique de Foggy Bottom – n’est qu’à quelques blocs de la Maison Blanche et des grandes organisations internationales comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), si décriés en Afrique (…)

[Lire l’intégralité de l’article d’Abdourahman Waberi publié par Slate Afrique]
Partager :



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications