Murmures

Cheick Tidiane Seck : le règne du Black Buddah
février 2013 | Sortie de film, livre, album… | Musique | Mali
Source : Mediapart

Français

Cheick Tidiane Seck foulera les planches de l’Alhambra, samedi 9 février 2013, à l’occasion du festival parisien Au fil des voix.
Claviériste du mythique Rail Band de Bamako, alter ego de Hank Jones, auteur d’albums jalons, le musicien malien présentera sa nouvelle production : Guerrier.

Alors qu’une crise sans précédent déchire aujourd’hui son pays, Guerrier le dernier album du malien Cheick Tidiane Seck résonne avec clairvoyance. Une épreuve du destin pour le claviériste qui, à mille lieues des messages belliqueux, prône l’unité africaine. Une démarche fédératrice que ce dernier travaille depuis plus de quatre décennies.Tout d’abord à Bamako où il a longtemps officié au sein du prestigieux Rail Band du buffet la gare. Moins connu aujourd’hui que Salif Keita ou Mory Kanté, les deux chanteurs de la fameuse formation, le personnage n’en reste pas moins fondamental (…)

[Lire la suite de l’article de Vincent Caffiaux publié par Mediapart]


Cheick Tidiane Seck – EPK Guerrier :

Partager :



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications