Murmures

Cette semaine, « Dieux d’Afrique au Brésil » dans l’Afrique enchantée
mai 2013 | Faits de société | Histoire/société | Brésil
Source : France Inter

Français

Première partie de la série consacrée aux traces de l’Afrique au Brésil.

Les esclaves déportés au Brésil durant plus de trois siècles emportèrent avec eux, dans le ventre des navires, la mémoire de leur terre natale et les dieux qui l’y rattachaient. Une religion originale, tissée avec la mémoire des rites que les esclaves venus de régions diverses pratiquaient autrefois en Afrique. Longtemps réprimée, elle dut cacher ses dieux sous les traits des saints catholiques. Cette religion, le candomblé, demeure le lien le plus puissant qui relie aujourd’hui l’Afrique à sa diaspora d’outre-Atlantique.

Avec Xavier Vatin, anthropologue et ethno-musicologue à l’Université du Recôncavo, Antonio Luis Figuereido, ogan, c’est à dire prêtre de candomblé et Alex Baradel, responsable des archives photographiques de la Fondation Pierre Verger rencontrés à salvador do Bahia, Brésil.

[Réécouter l’émission du 26 mai 2013]

… et bien sûr [la chronique enjaillée de la nièce Hortense Volle] sur le livre Les Rois du paradis de l’auteur sud africain Mark Behr.

L’émission du dimanche 2 juin 2013 :

[Noir Brésil 2 / Afros-sambas de Bahia]
Partager :