Murmures

APPEL A FINANCEMENT : Made in Madagascar…
octobre 2013 | Appels à contributions / candidatures | Cinéma/TV | Madagascar

Français

porté par Autantic Films – catégorie : Documentaire

Nos ancêtres disaient :
« Comme on lance un lasso aux cornes des zébus, on lance la parole aux cœurs des gens sensés ».

PITCH

Telle est l’ambition démesurée de ce film, vous restituer la parole de notre grande terre peuplée de rochers, de zébus et d’ancêtres bienveillants ; Peuplée aussi d’artistes, de paysans, et de débrouillards en tout genre.

Cette parole, qu’elle vous explique les gestes ou les âmes, est toujours digne, souvent enjouée ou cocasse, parfois désemparée ou révoltée, mais jamais amère.

Les voix d’artistes et d’artisans s’entremêlent, inspirés par les proverbes des ancêtres.

« Avec presque rien… les Malgaches arrivent à faire bien des choses » dit Gaby, un militaire à la retraite qui recycle des tas de ferrailles en belles brouettes.

Ses mots et ceux d’autres recycleurs résonnent avec ceux de Jao, musicien du Sud et ceux de Blandine, paysanne experte en art oratoire. Tous deux sont chargés de prendre la parole pour eux et pour nous tous…

Nous qui vivons à force de persévérance et de créativité, nous qui n’avons pas abandonné la poule pondeuse pour le beau paon, ni même la liberté et la fraternité pour de l’argent… et qui, en ce sens, sommes des résistants qui s’ignorent, des résistants en danger.

Nous tous qui, pour mieux continuer à résister, avons besoin d’être reconnus pour ce nous sommes et ce que nous faisons, plutôt qu’être taxés de sous-développés ou de perdants.

Un film « vita gasy » (made in Madagascar) comme un contrepoids bien léger aux pensées mondialisées. Mais si le système lâchait, qui se ferait le plus mal en tombant ?
(LOVA Nantenaina)

www.madeinmadagascarfilms.com

https://www.facebook.com/MadeInMadagascarWithAlmostNothing



Visit the web site for more détails in English:
http://www.madeinmadagascarfilms.com/crbst_0.html



Edito
Qui sommes-nous ?


Nous sommes un couple réalisateur/productrice malgacho-français et nous travaillons sur ce projet depuis plus de 3 ans.

Nantenaina LOVA a terminé son master « réalisation » de l’Ecole Supérieure d’Audiovisuel (ESAV) de Toulouse en 2008 et réalisé 5 courts-métrages (documentaire & fiction), sélectionnés dans de nombreux festivals, et primés pour deux d’entre eux.

Ce film est son premier long-métrage.

Eva LOVA a obtenu son master « Production de documentaire de création » à l’école documentaire en 2012.

Quel genre de film ?

Cinéma du réel ou documentaire d’auteur mélangeant des portraits de travailleurs / recycleurs et de musiciens /orateurs.

Autres titres envisagés :

RESAKA OMBY, La parole aux zébus

TANY BE, Grande terre


Un film pour qui ?

Un film malgache pour les Malgaches (diffusion prévue sur la télévision nationale) mais aussi un film destiné aux festivals et éventuellement aux salles ou télévision à l’international (une version au format télévisuel et des versions anglaises sont prévues).

Un film pourquoi ?

– Pour donner à voir sans misérabilisme, ni angélisme, la galère et la débrouillardise de l’intérieur par quelqu’un qui l’a vécue.

– Pour approcher la philosophie malgache et les gestes quotidiens qui accompagnent ce mode de vie afin de proposer un regard endémique sur les images habituelles de la pauvreté.

– Pour encourager les Malgaches trop souvent dénigrés dans leur capacité à créer et à s’autonomiser.


Quel état d’avancement ?

Le montage est bien avancé.

Il a été sélectionné et projeté lors de la Mostra de Venise dans le cadre du concours « Final cut in Venice » pour des aides à des films africains en postproduction (http://www.imagesfrancophones.org/ficheGrosPlan.php?no=11777).

Il a gagné deux prix en industrie pour le montage du son et le mixage (Mactari) et pour le sous-titrage (Titra TVS).

Si le film est presque fini, pourquoi faire appel aux coprods ?

Justement parce qu’il est PRESQUE fini.

Comme pour la construction d’une maison, ce sont les finitions qui sont les plus longues et les plus coûteuses. La qualité de la post-production peut faire d’un film intéressant un film superbe ou inversement !

Le montage actuel a été fait « avec presque rien », autrement dit sans un monteur professionnel expérimenté… et bien que nous ayons eu des retours très positifs, on nous a fait comprendre que ce film mérite mieux.

Fred, un des artistes dit dans une séquence que « les Malgaches sont persévérants », aidez-nous à le prouver et à faire un film à la hauteur du cinéma indépendant mondial.

Une campagne de 1 mois seulement pour récolter 2200 euros

Le temps nous est compté pour livrer ce film, la campagne doit donc être courte.

N’attendez pas si vous comptez apporter votre pierre à l’avènement d’un cinéaste malgache. Vous pouvez déclarez votre promesse de soutien au plus vite et vous ne serez débité que si nous atteignons cette somme.

2 200 euros pour quoi faire ? Et au-delà ?

2200 € pour retravailler le montage avec une monteuse parisienne expérimentée.

Ce minimum est indispensable mais insuffisant car nous devrons payer par la suite :

– des frais d’étalonnage (harmonie des couleurs entre les plans et amélioration de la colorimétrie)

– l’inscription dans un ou plusieurs grands festivals de 100 à 150 euros par festival…

Sans votre aide, nous serons obligés de :

nous endetter (et d’enrichir ceux qui en ont le moins besoin !)

et/ou de renier sur les frais généraux d’Endemika Films, la structure malgache productrice du film. Pourtant, Endemika Films a besoin de cet argent pour investir dans du matériel et/ou des projets de d’autres réalisateurs malgaches.

Directement vous financer un des premiers documentaires long-métrage produit majoritairement par une structure malgache, mais indirectement c’est même une nouvelle génération de cinéastes malgaches que vous financer.


MERCI INFINIMENT POUR NOUS COMME POUR EUX !

Votre nom au générique et projection EN VOD pour tous les coprods

Comme nous considérons que les coprods donnent en fonction de leurs moyens, par souci d’égalité, chacun aura son nom au générique dans la rubrique remerciements sans distinction.


Des contreparties insolites !!!

Affiches, DVD, BO, invitation à une projection mais aussi des objets bricolés « vita malagasy » plus ou moins improbables à retrouver dans le film:

– les traditionnels bijoux en corne de zébu ou en noix de coco qui sont dans l’esprit du film sans être dans le film

– un des tampons fabriqués à la main ayant servi à une séquence tournée à plusieurs reprises avec différentes inscriptions au gré de l’inspiration,

– une paire de chaussures 100% pneus recyclés (modèle et pointure au choix)

– un morceau de savon noir fabriqué à partir de la graisse des os ramassés dans la décharge municipale… efficace contre les gerçures des mains ou des pieds, paraît-il !

Pour les structures associatives ou les entreprises

Vous pouvez devenir un partenaire promotionnel du film avec votre nom et logo au générique ou sur les supports de communication du film !

Vous êtes assurés que le film sortira en festivals et en DVD mais s’il ne sortait pas en salles (Laterit productions étant distributeur cela est probable mais pas encore sûr) ou sur une chaine de télévision, nous nous engageons à rembourser la moitié de votre contribution.

Chacun peut nous aider en transmettant l’information par mail ou dans les réseaux sociaux, et/ou en devenant « membre coprod » pour que ce film soit aussi le vôtre !

English




Visit the web site for more détails in English:
http://www.madeinmadagascarfilms.com/crbst_0.html
Partager :