Murmures

Juifs et musulmans, retour sur un héritage partagé
novembre 2013 | Sortie de film, livre, album… | Cinéma/TV | Territoire palestinien
Source : Télérama

Français

par Marie Cailletet – Télérama n° 3327
Télévision | Karim Miské explore, à travers une série documentaire diffusée sur Arte, des siècles de relations entre juifs et musulmans. Leurs influences réciproques brisent l’idée qu’ils seraient par nature ennemis.

A l’évidence, une question taraude Karim Miské : comment faire lien, comment construire le vivre-ensemble ? En 2009, au temps pas si lointain du fumeux débat sur l’identité nationale, il s’emparait en un subtil triptyque d’un siècle de relations entre les musulmans de France et la société hexagonale (Musulmans de France, avec Emmanuel Blanchard et Mohamed Joseph). Histoire de faire entendre une pluralité riche, constitutive de la nation française. Quatre ans plus tard, tandis que, d’intifadas en colonisations, le conflit israélo-palestinien s’enlise dans la haine et que son ombre portée tétanise les débats, le réalisateur franco-mauritanien se saisit d’un plus gros morceau encore. Arpenter, en quatre films, quatorze siècles de relations entre juifs et musulmans, de la naissance de l’islam à nos jours. Nourri de séquences d’animation et de l’expertise d’universitaires de tous pays, Juifs et musulmans : si loin, si proches réinscrit dans la longue durée l’histoire mouvante de ce compagnonnage, d’harmonie en tension, d’exclusion en interaction. « Même si cela n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, cette histoire commune existe, insiste Karim Miské. […] »

LIRE L’INTÉGRALITÉ sur Télérama.fr
Partager :