Murmures

Ce que nous devons à Moussa Konaté
décembre 2013 | Décès de personnalités culturelles | Littérature / édition | Mali
Source : Le Nouvel Observateur

Français

Au début des années 2000 un vent nouveau soufflait dans les littératures africaines: l’organisation des grands événements littéraires dans lesquels allaient enfin se retrouver les auteurs dits de la diaspora et ceux résidant dans le continent noir. La première édition d’un « Festival Etonnants Voyageurs » en Afrique eut alors lieu au Mali, à Bamako, en 2001, rassemblant les écrivains francophones et anglophones originaires de toute l’Afrique (…)

[Lire la suite de l’hommage d’Alain Mabanckou]
Publié par Le Nouvel Observateur, le 3 décembre 2013.
Partager :