Murmures

Mayra Andrade : « Je suis un peu « borderline »! »
janvier 2014 | Projets culturels | Musique | Cap-Vert
Source : Le Quotidien

Français

Elle incarne le renouveau de la musique cap-verdienne. Âgée de 28 ans, la belle Mayra Andrade avance dans les traces de Cesaria Evora, mais en globe-trotteuse affirmée, son style s’enrichit de multiples influences.

Fin de l’année dernière, la jeune femme signait un quatrième album, Lovely Difficult, pour un mélange des langues et des genres, fruit de son nomadisme aigu. Entre le Cap-Vert, le Brésil, Cuba, mais aussi Lisbonne et Paris – où elle s’est installée – Mayra Andrade s’est fait un nom sur la scène internationale. Prochaine étape : les Victoires de la musique! Mais avant, elle s’offre un détour par le Luxembourg et la Kulturfabrik. Entretien.

[Lire l’entretien de Grégory Cimatti avec Mayra Andrade]
Publié par Le Quotidien le 23 janvier 2014.

Partager :



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications