Murmures

Décès de Adama Sallé, réalisateur burkinabé
juillet 2014 | Décès de personnalités culturelles | Cinéma/TV | Afrique

Français

Le réalisateur burkinabé Adama Sallé est mort aujourd'hui lundi 21 juillet 2014, vers 15h.

L'information nous a été transmise par Sophie Salbot (Athenaïse, Paris), la productrice de ce qui devait être son prochain film et premier long métrage :  Qui parle de vaincre ?. Ce film (en préparation) a reçu le soutien du programme ACP Cultures plus. Le sujet porte sur l'histoire douloureuse de deux jeunes diplômés dans le Burkina d'aujourd'hui, produit par Athenaïse (France), en partenariat avec Abissia Productions (Burkina Faso); Dangarama Sarl (Niger).



Né à Zaongo (Burkina Faso), Adama Sallé est écrivain et réalisateur. Son livre, Un mariage oblique, est publié en 2006 aux éditions Le Manuscrit. Il commence ses études à l'université de Ouagadougou, puis poursuit une licence en réalisation cinéma à l'École supérieure des arts visuels (ESAV) de Marrakech. "L'Or Blanc", son film de fin d'études à l'ESAV, reçoit le prix René-Monory de la meilleure école de cinéma africaine et le prix de la meilleure fiction des écoles au Fespaco 2011. Il se spécialise dans le documentaire avec un séjour à la George Washington University (États-Unis).



La mort serait apparemment due à une crise de paludisme, ajoutée à une insuffisance rénale.



Son précédent court métrage, Tao-Tao ! (2013, à voir plus bas en intégralité),  avait été sélectionné et primé dans de nombreux festivals, après avoir été retenu dans le concours lancé par CFI pour les courts métrages africains.












Thierno I. Dia

Images Francophones





A LIRE :

Critique Tao-tao ! d'Adama Sallé, par Olivier Barlet (Africultures)



Photo : Le réalisateur burkinabé Adama Sallé

Crédit : Athénaïse Production, 2014
Partager :