Murmures

Sur les écrans : "Run" le 17 décembre / "Président Dia" et "Nanas Benz"
décembre 2014 | Sortie de film, livre, album… | Cinéma/TV | Afrique

Français

Sortie en salles du premier long métrage fiction du cinéaste franco-ivoirien Philippe Lacôte. Son film Run réunit au casting Abdoul Karim Konaté (premier rôle dans Le djassa a pris feu), Isaach de Bankolé, Rasmané Ouédraogo, Reine Sali Coulibaly, ….



Le réalisateur confiait à Claire Diao : " J'avais envie de raconter la trajectoire d'un jeune homme dans cette Côte d'Ivoire d'aujourd'hui, une trajectoire emblématique qui en même temps traverse l'Histoire du pays. Ma question principale était de réfléchir sur la violence. Comment sommes-nous arrivé là ? J'avais envie de raconter la trajectoire d'un jeune homme dans la Côte d'Ivoire d'aujourd'hui à travers une trajectoire emblématique qui traverse en même temps l'Histoire du pays. C'est comme ça que je suis arrivé à ce personnage de Run qui finit jeune patriote, après avoir été assistant d'un faiseur de pluie et d'une femme qui fait des concours de nourriture. Run  est un film en trois parties car Run a trois vies. ", disait Philippe Lacôte à l'orée du festival de Cannes.

 



 

Gabourey Sidibe, actrice principale de Precious (du réalisateur américain Lee Daniels, 2009) devait jouer un rôle, mais les calendriers ne correspondaient pas.

 

Le film a été tourné dans le sud du Burkina Faso, à Sindou, ainsi qu'à Abidjan, à Yopougon, à Bassam. Il a fallu six mois de montage pour terminer Run qui comporte des effets spéciaux. Il a été sélectionné au Festival de Cannes 2014, dans la section Un Certain regard, après avoir été développé au sein de L'Atelier Cinéfondation 2012.

 

Le film est au programme au cinéma St André des arts (Paris) et au cinéma La Fontaine (Abidjan).

Suivre l'actualité de la sortie  : www.facebook.com/events/898231236861931

 

 


Agenda toujours


Président Dia (de Ousmane William Mbaye, Sénégal, documentaire, 54min)

Diffusé ce lundi 15 décembre sur TVMonde (à 9h29), le film est projeté le 18 décembre 2014 à 19h30, à l'Université de La Sorbonne : l'Amphi Guizot, par l'association des Étudiants Africains de la Sorbonne (ADEAS).

Il y a 52 ans (17 décembre 1962), Mamadou Dia, président du conseil du Sénégal, est arrêté, puis condamné à perpétuité, accusé de coup d'état par son ami et compagnon Léopold Sédar Senghor. Il sera emprisonné avec quatre de ses plus proches ministres. Le cinéaste sénégalais détricote astucieusement les stratégies qui ont écarté de la tête de l'Etat Mamadou Dia, ancien Président du Conseil des Ministres (ou plus prosaïquement ancien "Premier Ministre"). Cette guerre fratricide lancée par Léopold Senghor contre Mamadou Dia trouve ses échos dans la famille de William Mbaye : son oncle paternel Joseph Mbaye est un des quatre ministres prisonniers. Dans le rôle du principal geôlier c'est Jean Alfred Diallo, Chef d'Etat major de l'époque, son oncle maternel.







"Nanas Benz, Les Reines du textile africain" (de Joël M'Maka Tchédré, Togo, documentaire, 26 min)

Diffusé dans le cadre de la 1ère édition du Festival de films africains émergents "EMERGENCE" à Lomé (du 16 au 18 Décembre 2014, Togo).

C'est un portrait des premières femmes d'affaires "les Nanas Benz" qui ont porté l'économie africaine en leur temps au Togo. Il est réalisé et produit par Joël M'Maka Tchédré (producteur-réalisateur-Gérant de "Les Films du Siècle" et Président Africadoc-Togo).

Ce film fait partie de la série documentaire Vues d'Afrique (regroupant des films de 26 minutes du Cameroun, Gabon, Niger, Burkina Faso, Togo, Bénin) soutenue par le Fonds francophone de production Audiovisuelle du Sud.




Thierno I. Dia

Images Francophones

 

 

Photo : Affiche Run de Philippe Lacôte

Crédit : BAC Films

Partager :