Murmures

Burkina Faso
juillet 2002 | | Média | Burkina Faso
Source : La lettre des Diasporas

Français

Dans une interview publiée la semaine dernière dans des journaux burkinabè, Georges Fadoul, président du groupe Fadoul très implanté dans la région annonce la création de Canal 3, une chaîne de télévision privée dont les émissions devraient commencer avant la fin de l’année 2002 dans trois villes burkinabè : Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Tengodogo. L’expérience s’étendra ensuite au Bénin où existe déjà la seule chaîne de télévision privée de toute l’Afrique francophone, et au Togo. La convention d’exploitation de Canal 3 a été signé avec le Conseil supérieur de l’information le 19 avril 2001. Les locaux devant abriter la nouvelle chaîne sont prêts et une partie des équipements installés. Dès la livraison du reste, la chaîne commencera ses émissions. Celles-ci seront essentiellement basées sur l’animation et la culture locale. Le groupe Fadoul, premier annonceur de sa propre chaîne est sûr de la viabilité économique de son entreprise même s’il reconnaît que le marché publicitaire est assez maigre pour la rentabiliser. Regardant l’ expérience béninoise qu’il ne cite jamais, Georges Fadoul pense aussi qu’il n’est pas raisonnable de faire payer les reportages. Il promet une chaîne proche des foyers.
Partager :