Murmures

Amour, colère et folie de Marie Vieux-Chauvet par Sami Tchak
juin 2015 | Sortie de film, livre, album… | Littérature / édition | Haïti
Source : Litafcar

Français

En 2018, on fêtera les cinquante ans de l’un des romans les plus puissants de la littérature en langue française, celui de l’Haïtienne Marie Vieux-Chauvet, Amour, Colère et Folie, paru aux éditions Gallimard en 1968, trois récits distincts que l’éditeur avait eu la bonne idée de réunir en un seul volume sous ce titre qui aurait été banal si le contenu ne l’avait rendu culte. Dans sa postface de la toute nouvelle édition de ce livre, en 2015 aux éditions Zulma, l’académicien Dany Laferrière écrit :

« Parler de la romancière Marie Chauvet (1916-1973), c’est parler d’un seul livre, mais quel livre ! Son roman Amour, Colère et Folie est devenu avec le temps le grand roman des années noires de la dictature de Duvalier, communément appelé Papa Doc. »

Lire la suite de la chronique : Amour, colère et folie


Sans doute, oui, le lire en ayant une idée de l’histoire haïtienne de cette époque, le lire en ayant une petite idée du contexte qui l’a inspiré, c’est le comprendre d’une façon très « incarnée ». L’on peut alors dire qu’il s’agit du roman haïtien par excellence. Mais de plus nous parlons ici d’un très grand livre (d’un chef-d’œuvre), donc d’un de ces textes qui, avec le temps, se soustraient pour notre bonheur de leurs attaches géographiques et historiques pour mieux nous parler du monde, de notre époque, en même temps qu’ils nous éclairent sur un passé lointain ou assez proche.
Partager :



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications