Murmures

SCRIBIOMEMO: un réseau international de biographes privés.
septembre 2016 | Appels à contributions / candidatures | Littérature / édition | France
Source : Pierre Nozières (à Nantes/france), fondateur du groupe.

Français

 

 

Le métier de biographe privé est récent. Sa différence fondamentale avec celui de « ghost-writer » est que les commanditaires n’occultent pas l’intervention de leur écrivain personnel.

– Le sujet le plus fréquent est l’autobiographie. Les narrateurs sont surtout des retraités transmettant leur expérience de vie, dans une démarche s’apparentant au legs.

– D’autres ouvrages peuvent être des témoignages sociaux, impliquant alors des personnes plus jeunes.

 

La plupart de ces écrits sont du registre familial ou destinés à un cercle proche. Ils sont imprimés à compte d’auteur : le biographe met son client en rapport avec un imprimeur indépendant, qui façonne le livre en quelques dizaines d’exemplaires.

Un accès à l’édition publique est rare, pour quelques récits atteignant une portée universelle (maladie, handicap, implication dans un grand événement, métier disparu, etc.).

 

On estime qu’environ cinq cents personnes pratiquent cette profession dans le monde francophone (essentiellement en France et Belgique, fort peu sur les continents africain et asiatique).

 

Le réseau Scribiomemo – Les Scribes de mémoire, créé en 2016, vise à réunir et fédérer des biographes partageant un corpus de valeurs déontologiques et une méthodologie éprouvée grâce aux  apports des scribes de mémoire les plus expérimentés.

 

Chaque membre exerce ce métier dans sa langue, auprès de ses compatriotes, dans son propre pays. Pour chacun, l’appartenance au réseau est un vecteur de notoriété, un lieu d’échange de bonnes pratiques professionnelles, et un cadre convivial fort appréciable dans un métier naturellement solitaire.

 

Une formation commune, délivrée en compagnonnage (dans la langue française ou en anglais par défaut) est le ciment de ce groupe. Elle est délivrée soit en présentiel soit par Skype.

 

Un forum Internet est le creuset des échanges entre membres du réseau.

 

Vitrine de ce groupe professionnel : un site Internet, traduit en autant de langues que d’appartenances culturelles des membres de Scribiomemo :

http://www.scribiomemo.com/

 

La nature très personnalisée de ce genre d’écriture demande beaucoup de temps pour s’y faire connaître. Tous les témoignages convergent sur un double constat :

– un métier passionnant, ouvert et généreux, exempt de toute routine ;

– une pratique professionnelle assez peu lucrative dans une première étape.

L’appartenance à un réseau international va conduire à développer des synergies et donner un large rayonnement à ce métier jeune et innovant, mais qui reste méconnu.

 

L’autobiographie est née en langue française (héritage de Montaigne ou Chateaubriand oblige…). L’essor du réseau international et multilingue Scribiomemo, qui est sans précédent mondial, ne peut que contribuer au rayonnement de la francophonie dans le monde du témoignage et du récit de soi.

 

Dans une première étape, celle ou celui qui choisit cette voie doit envisager de pratiquer à temps partiel, en complément d’une activité plus stable. Il sera donc en forte attente vis-à-vis du réseau. Par la suite il s’y épanouira en tant que personne ressource.

 

L’investissement est minime, accessible en tous pays : disposer d’un ordinateur et d’un enregistreur numérique. La motivation pour l’écoute et le goût pour l’assemblage fidèle des mots sont les catalyseurs d’un tel projet d’activité.

 

Ce métier passionnant et innovant peut convenir, pour un exercice à temps partiel, à des diplômés littéraires de l’enseignement supérieur souhaitant relier souplesse horaire de travail et plaisir d’une écriture ouverte aux autres.

 

L’intellectuel trouvera par ailleurs, au gré des échanges avec certains de ses homologues exerçant dans des contextes culturels très différents, de quoi alimenter sa connaissance de l’univers sociologique et affectif qui prévaut sous d’autres cieux.



Cette annonce vaut donc pour tous pays.

 

Pour s’inscrire dans cette dynamique de groupe et candidater au réseau Scribiomemo, écrire à son fondateur : pierre.nozieres.vp@gmail.com

Partager :