Murmures

Sembene à travers l’Afrique – La plus grande projection communautaire de l’histoire !
mai 2017 | Projets culturels | Cinéma/TV | Afrique

Français

Sembene à travers l’Afrique est un programme de projections gratuites à travers le continent et la Diaspora africaine.

Du 9 au 11 Juin, 2017, Galle Ceddo Projects, en collaboration avec des douzaines d’institutions africaines, présente le projet “Sembene à travers l’Afrique”, une série de trois jours de projections publiques et privées gratuites du film plusieurs fois primé Sembene ! Le film célèbre Ousmane Sembene, “le père du cinéma africain” qui a passé des décennies à produire un cinéma visionnaire et pertinent pour une Afrique nouvellement indépendante.

Sembene ! a eu ses premières projections en compétition aux Festivals Sundance et Cannes et a été projeté dans plusieurs pays dans le monde et il faisait partie de la liste des 7 meilleurs films de 2015 et parmi les 10 meilleurs films choisis par le New York Magazine.
A ce jour, plus de 90 projections publiques dans 30 pays ont été confirmées, avec plus de confirmations qui nous parviennent au fil des jours. Toutes les projections seront gratuites et le financement provient de Ford Foundation, l’Institut Sundance, de levées de fonds populaires dont une levée de fonds électronique qui va du 1er au 25 mai (cliquer ici !, page en anglais).

Toutes les projections seront suivies de débats dont plusieurs seront menées par des universitaires et des cinéastes. Une liste complète des projections sera mise à jour sur www. Sembenefilms.com. En plus des projections, des séminaires seront organisés à Dakar (Sénégal), Ouagadougou (Burkina Faso) et à Conakry (Guinee). Le film sera diffusé à travers le continent pendant ces 3 jours. Des détails sur les projections, les streamings et diffusions seront postés sur notre site web.

L’équipe du film, dont des producteurs et des consultants, comprend Ngugi Wa Thiong’o, (Kenya), Gaston Kaboré (Burkina), Fatou Kandé Senghor, Ousmane Sène et Rama Thiaw (Sénégal), Samantha Etane et Issa Nyaphaga (Cameroun), le professeur André Siamundele (RDC), Fibby Kioria (Uganda), Jacqueline Nsiah (Ghana), Mickey Fonseca (Mozambique) et Abderrahmane Diallo (Guinée). Liste à compléter.

Le projet est motivé par le désir non réalisé de Sembene de son vivant, et 50 ans de travail continu, de restituer les histoires africaines aux Africains. Pendant des décennies, à travers la période coloniale, et jusqu’aux indépendances à la fin des années 50 et au début des années 60, les écoles coloniales, les journaux, les télévisions, les films et les langues de l’Europe étaient les seuls vecteurs dominants de la culture africaine. Les cultures africaines étaient marginalisées et criminalisées et plusieurs Africains ont perdu contact avec leur passé. Dès son premier film, Borom Sarret (1962), Sembène s’est consacré à faire un cinéma conçu comme “école du soir”, pour les Africains. Ses œuvres ont revu l’histoire africaine selon une perspective africaine, dénoncé la corruption des dirigeants et célébré “l’héroïsme au quotidien”. Sembene a passé 50 ans à écrire des livres et à faire des films dans un effort sans relâche de réorienter les Africains après des générations de colonisation. Malheureusement, 10 ans après sa mort, Sembene, un véritable héros d’un cinéma de montée en pouvoir des Africains, demeure inconnu de plusieurs jeunes Africains.

De même, ce film documentaire biographique, plusieurs fois primé de par le monde, demeure inaccessible aux Africains. Cet événement de dimension continentale va célébrer le message de Sembene sur la prise de pouvoir, la récupération de la culture africaine et le panafricanisme.

Selon Samba Gadjigo, le metteur en scène du film et biographe de Sembene, “le projet Sembene à travers l’Afrique vise à inspirer toute personne dévouée au progrès de l’Afrique.” Ce projet représente une étape importante vers notre objectif principal : injecter dans la conscience des Africains le legs de Sembene fait d’histoires militantes et progressistes. Usant des nouveaux outils que sont les réseaux sociaux, les technologies numériques et les organisations communautaires, nous espérons partager ce documentaire avec un vaste public, qui va apprécier, les puissantes histoires de Ousmane Sembene à travers le continent.

Des photos et des interviews avec les metteurs en scène, Samba Gadjigo et Jason Silverman seront disponibles, de même que des liens pour les projections.

Edité par Thierno I. Dia
Africiné Magazine / Africultures

English

On June 9-11, 2017, Galle Ceddo Projects, in conjunction with dozens of African institutions, presents The Sembene Across Africa project, a three-day series of free public screenings, house parties and streams featuring our award-winning documentary film SEMBENE! The film celebrates Ousmane Sembene, the “father of African cinema,” who spent decades shaping a meaningful, visionary cinema for a newly independent Africa. We have confirmed 60 public screenings in 25 African countries, from Ouagadougo to Maputo, Nairobi to Luxor. We are adding more every day. Are you are in Africa or the Diaspora? You can attend one of the public screenings, invite friends over for a house party or stream the film. SEMBENE! will be broadcast across Africa, too. We are calling it the biggest community screening in history because we know, with your participation, it will be!

We are raising funds through Kickstarter. We need your help! Please click here!

Interested in in hosting a screening? Click here!
click here!

Or please spread the word, through social media or by forwarding this message.

SEMBENE! premiered in competition at the Sundance and Cannes film festivals and was included in seven best-of-2015 lists, including a top-ten-of-2015 notice from New York magazine, and has won multiple festival awards. But it has barely been seen in Africa.

For decades, African culture was criminalized and marginalized. Many Africans lost connection with their pasts. But from 1962, Sembene, a former dockworker, set out to use movies as what he called “an evening school” for Africans. He told stories from African perspectives, called out corrupt leaders and celebrated what he called “the heroes of the everyday.” Sembene’s desire-to return African stories to the African people-was unfulfilled in his lifetime, even after 50 years of making films and writing books. Today, 10 years after his death, Sembene-a true hero of cinema and of self-empowerment-remains tragically unknown to most young Africans. We hope this intense burst of screenings will restore Sembene to his rightful place, as a true hero of African culture and resistance. We’ll be posting more information about Sembene Across Africa-stay tuned!

edited by Thierno I. Dia
Africiné Magazine / Africultures
Partager :