Murmures

la Ville de Nantes vient d’annoncer sa décision d’édifier sur les rues de négriers « des panneaux physiques expliquant le nom des rues »
janvier 2018 | | Histoire/société | France

Français

De Bordeaux à Marseille en passant par La Rochelle, Le Havre et Nantes, une délégation de Mémoires & Partages est allée régulièrement à la rencontre des élus et des résidents des villes concernées.

Suite à l’opération #expliquetaruedenegrier*, lancée le 7 décembre 2017 à la Rochelle, des déplacements et rencontres nous ont conduits au Havre et à Nantes.

Le 18 janvier 2018, une rencontre s’est tenue à Nantes avec la mairie de Johanna Rolland. Ainsi, la Ville de Nantes vient d’annoncer sa décision d’édifier sur les rues de négriers « des panneaux physiques expliquant le nom des rues » selon Olivier Château (PS), adjoint au maire en charge du patrimoine.

Pour Karfa Sira Diallo, fondateur-directeur de Mémoires & Partages, « Cette première victoire est un encouragement. Après presque 10 ans, enfin une mairie décide de réparer 170 ans d’injustice. Le refoulement de la mémoire de l’esclavage dans l’espace public dans l’actualité et les tensions qu’il suscite oblige au courage et à la responsabilité.

Toute notre reconnaissance à la ville de Nantes qui reconnait et récompense l’investissement et les sacrifices de la société civile et démontre encore une fois sa tradition d’humanisme. Nos remerciements, pour son accueil et son soutien, à l’association Nantaise Flam Africa dirigée par Alassane Guissé, conseiller municipal de la ville.

A La Rochelle, au Havre et aux autres villes de suivre ce mouvement de mémoire, de conscience et de lutte contre les inégalités. »



Les citoyens, résidents ou non des rues concernées, sont invités à envoyer le courrier ci-dessous à leur municipalité.*



Prochaine étape de la campagne :

Bordeaux,

19 février à 11h sur la Place Lainé (ministre, député et propriétaire de captifs africains à Haïti)



*RUES DE NEGRIERS

Bordeaux: rue Baour, Cours Balguerie, Cours Portal, rue Saige, rue David Gradis, rue Gramont, Pl Lainé, rue de la Béchade, rue Bethman, rue Desse, Place Mareilhac, Cours Journu-Auber, Passage Sarget, Passage Féger, Place Ravezies, rue Daniel Guestier, Place John Lewis Brown, rue De Kater, Place Johnston, rue Fonfréde, rue Baour et la rue Colbert.

Nantes: rue Grou, rue Leroy, imp Baudoin, Chemin Bernier, rue Berthelot, Avenue Bourgaud-Ducoudray, Avenue Guillon, rue Fosse, rue Terrien, Avenue Millet et la rue Colbert.

Le Havre: rue Masurier, rue Begouen, rue Boulongne, rue Eyrier, rue Massieu et la rue Colbert.

La Rochelle: Avenue Belin, Square Rasteau, rue Fleuriau, rue Admirault, rue Giraudeau et la rue Colbert

Marseille : rue Roux de Corse, Avenue Solier, Rue Etienne Marchand, Allée de la Maurelette, Avenue de la Serane



*LE HASHTAG #expliquetaruedenegrier vise d’abord à faire respecter la loi. A créer une conscience vive des droits humains dans l’espace public, espace démocratique par excellence.

Le geste le plus efficace est de donner du sens à ces lieux par l’apposition de panneaux explicatifs dans les rues concernées. Ainsi nul n’oublierait le crime et il serait indiqué pourquoi on honore la personne éponyme, mais également cela montrerait le respect dû à la mémoire des victimes de ce crime contre l’humanité et des combattants de la liberté.



Contact : Sarah Brunebarbe, 06 31 54 74 68


Basée à Bordeaux, Mémoires & Partages est une association d’éducation populaire à la mémoire partagée. Adresse administrative: 9, rue des Capérans, 33000 Bordeaux- Tel: 09 54 34 78 63 – www.memoiresetpartages.com
Partager :