Murmures

Au feu rouge, le film de Mehdi Idir et Grand Corps Malade
février 2018 | Palmarès | Cinéma/TV | France

Français



120 battements par minute s’est imposé dans les six catégories où il était nommé – dont meilleur film, réalisateur, pour Robin Campillo, et acteur, pour l’Argentin Nahuel Pérez Biscayart – lors de la 23e cérémonie des Lumières de la presse internationale, qui s’est déroulée lundi 5 février 2017 à l’Institut du monde arabe à Paris.

Arnaud Valois, comme révélation masculine ; le scénario de Robin Campillo et Philippe Mangeot, et la musique composée par Arnaud Rebotini pour le film produit par Hugues Charbonneau et Marie-Ange Luciani (Les Films de Pierre), ont été récompensés également au cours de la soirée animée par Laurie Cholewa et Pierre Zeni.

Barbara, de Mathieu Amalric, a recueilli pour sa part deux prix, pour Jeanne Balibar comme meilleure actrice et pour l’image de Christophe Beaucarne. Laetitia Dosch a été distinguée comme révélation féminine dans Jeune femme.

Le prix du documentaire est allé à Visages Villages, d’Agnès Varda et JR, tandis que Le grand méchant Renard et autres contes, de Benjamin Renner et Patrick Imbert, a reçu le prix de l’animation.

Une famille syrienne, du réalisateur belge Philippe Van Leeuw, a remporté le prix réservé aux films des pays francophones, et En attendant les hirondelles, de Karim Moussaoui, a été primé dans la catégorie du premier long métrage.

L’Académie des Lumières, composée d’une centaine de correspondants représentant plus de vingt pays, a rendu un hommage spécial à l’actrice Monica Bellucci et à l’acteur Jean-Paul Belmondo pour leur contribution au rayonnement mondial du cinéma français.

Les lauréats ont reçu le nouveau trophée en bronze – « une bande flamme ajourée dont l’âme, le foyer, la mèche est la tour Eiffel »- créé spécialement par la Monnaie de Paris pour les Lumières.
Partager :