Murmures

7 JOURS POUR 1 FILM – CONCOURS, FORMATION, RÉALISATION DE FILMS PAR DES FEMMES EN AFRIQUE
avril 2019 | Commissions d’aide | Cinéma/TV

Français

7 JOURS POUR 1 FILM est un concours de scénario, de formation et de réalisation de films de courts métrages en 7 jours en partenariat avec des festivals de cinéma, particulièrement en Afrique. Opération itinérante, elle a été créée par Pascal Judelewicz, Arice Siapi et André Ceuterick. Elle soutient la création d’œuvres de qualité spécifiquement depuis sa dernière édition de femmes cinéastes, en explorant avec les lauréates la chaine de production d’un film (écriture, préparation, fabrication, diffusion) et en offrant plus de visibilité et de légitimé aux femmes désireuses d’être actives dans ce milieu en Afrique.

Une 1ère édition au festival Écrans Noirs au Cameroun, une 2ème au festival « Image et vie » au Sénégal et une 3ème édition au FESPACO au Burkina Faso en partenariat avec « L’Afrique au Féminin » de CANAL + ont permis de former une trentaine de cinéastes et de réaliser 3 courts métrages gagnants projetés en clôture des festivals partenaires puis largement diffusés dans d’autres festivals et télévisions dans le monde avec des retombées financières entièrement reversées aux gagnantes et à leurs équipes.

Concernant l’édition 2019, réalisée en février dernier durant le FESPACO nous nous réjouissons de la formation donnée aux 12 lauréates sélectionnées à l’issue du concours et formées durant l’atelier de scénario, puis la réalisation du film issu du scénario gagnant, notamment « NOS VOISINS » de Delphine KABORE.



Étudiante en montage de cinéma, Delphine KABORE a eu ainsi le privilège à tout juste 20 ans de réaliser son 1er film de façon totalement gratuite mais aussi de bénéficier d’une diffusion avant-première publique devant un parterre de cinéastes et cinéphiles lors de la soirée de remise du prix Thomas Sankara organisée par la Guilde Africaine de Réalisateurs et Producteurs au Canal Olympia Ouaga 2000.

Quant aux autres 11 finalistes, leur implication concrète à différents postes de travail pendant la préparation, le tournage et la post production de son film, a donné à chacune d’entre elles l’opportunité de mettre directement en pratique les notions acquises durant l’initiation aux différents métiers du cinéma. A cet effet, Rhachida Maïga Moussa et Anaïs Irma Kere, deux de nos finalistes ayant postulées au concours « Thriller et Talents » organisé par Acacia Films et CFI tout juste à la fin du FESPACO ont été retenues pour l’atelier d’écriture d’une série policière de 12 x 52 minutes qui sera tournée d’ici quelques mois au Burkina Faso.

Nous sommes d’ores et déjà tournés vers l’organisation d’une nouvelle édition de 7 JOURS POUR 1 FILM dans un pays hôte et festival qui souhaiteraient l’accueillir.
Partager :



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications