Murmures

Le prochain film de Joël Karekezi
juillet 2019 | Projets culturels | Cinéma/TV | Sénégal

Français

Le capitaine sénégalais Mbaye Diagne faisait partie des Casques bleus de l’ONU durant le génocide rwandais. Il a été tué après avoir sauvé de la mort de centaines de civils.

« Diagne Mbaye Felix, rapporte l’APS, a sauvé beaucoup de vies pour les Rwandais. Il a perdu la sienne, mais c’était un juste. Si tout le monde en Afrique avait son esprit, le continent serait aujourd’hui meilleur. C’est un héros pour le Rwanda et pour le Sénégal », a expliqué Joël Karekezi le 6 juillet en marge d’un master class à l’Institut supérieur des arts et cultures (ISAC) de l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) à Dakar.

Joël Karekezi dit être ainsi au stade de développement de son scénario.

Le capitaine Mbaye Diagne décédé tragiquement le 31 mai 1994 à Kigali au Rwanda après avoir été touché par un obus au retour d’une mission de patrouille a plusieurs fois été honoré au pays de Paul Kgamé, à travers entre autres le ‘’Prix Umurinzi » pour sa bravoure et son sacrifice pendant le génocide rwandais.

Il a également été honoré en 2011 à titre posthume par la diplomatie américaine à travers son secrétaire d’Etat Hillary Clinton. L’Organisation des nations unies a décidé en 2014 de donner le nom du capitaine Mbaye Diagne à une médaille.

A Dakar, l’Association du capitaine Mbaye Diagne pour la culture de la paix (Nekkinu Jàmm, en wolof) a été lancée en 2010 par sa veuve Yacine Mar Diop.
Partager :