Murmures

COVID-19 : DEMANDE D’UN FONDS EUROPÉEN DE SOLIDARITÉ POUR LES ARTISTES
avril 2020 | Projets culturels | Interculturel/Migrations | France

Français

Les mesures nécessaires prises par les différents gouvernements pour tenter de limiter la propagation du coronavirus ne sont pas sans conséquences sur la sphère artistique.

Les artistes, qui font partie des populations les plus précaires, doivent faire face aux annulations des festivals, spectacles, concerts, tournées et enregistrements prévus, alors qu’ils assistent à l’effondrement continu des ventes de supports physiques, au dévoiement de leurs droits exclusifs et à la fermeture des lieux de diffusion (lieux sonorisés, discothèques…) qui entraînent une baisse sensible de leurs sources de revenus.

S’agissant du streaming et du téléchargement, première source de recettes d’exploitation sur le marché de la musique enregistrée, les plateformes ne rémunèrent pas l’immense majorité des artistes-interprètes au titre de leurs droits de propriété intellectuelle pour l’exploitation de leurs prestations. C’est ce que rappelle la SPEDIDAM avec ses propositions formulées dans le cadre du projet de loi audiovisuel français, qui en l’état actuel des débats parlementaires ne prévoit pas une telle rémunération de la part des plateformes.

Dans ce contexte, en Europe, des centaines de milliers d’artistes-interprètes, dont la plupart ne sont pas salariés contrairement à ceux qui travaillent en France, sont aujourd’hui dans une situation économique catastrophique.


C’est pourquoi la SPEDIDAM, aux côtés de plusieurs organismes de gestion collective européens, a adressé le jeudi 26 mars 2020 un courrier à Madame Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne, pour que soit créé un Fonds de solidarité européen COVID-19 pour les artistes.

Signataires : PLAYRIGHT, Belgique – HUZIP, Croatie – AIE, Espagne – EEL, Estonie – SPEDIDAM, France – APOLLON, Grèce – EJI, Hongrie – RAAP, Irlande – ITSRIGHT, Italie – AGATA, Lituanie – SENA Performers and Ntb/Kunstenbond, Pays-Bas – Union of Performing Artists STOART, Pologne – GDA, Portugal – SAMI, Suède.

Ce cri du cœur européen en faveur des artistes s’accompagne d’une pétition en ligne adressée à l’Union européenne.

La SPEDIDAM vous invite à signer et à partager cette pétition.
Partager :