Murmures

Le fondateur de Haitians Lives Matter sur la brutalité policière en Amérique
mai 2020 | Commissions d’aide | Histoire/société | États-Unis

Français

Un pays comme les États-Unis, où être noir ressemble à un crime pour la plupart des blancs à travers le pays, mais les dirigeants noirs cherchent des réponses depuis le premier jour pour résoudre ces problèmes. 



Cependant, si vous regardez l'histoire des États-Unis, vous remarquerez que des policiers ont tiré et tué des Noirs non armés pendant une décennie.    



Malheureusement, la plupart des cas de ces meurtres ne sont toujours pas résolus parce que les policiers qui ont abattu les Noirs non armés à travers le pays ne sont pas en prison où ils devraient être.   



Selon les enquêteurs, il y a plus de Noirs et d'Hispaniques dans les prisons et les prisons que les Blancs aux États-Unis, mais le système judiciaire n'a pas compris le fait que la plupart des Noirs qui sont en prison ou en prison sont parfois innocents.   



Saviez-vous que 70% des personnes incarcérées ou en prison sont des Noirs et des Hispaniques?   



"J'ai vu plus de Noirs et d'Hispaniques dans les prisons que de Blancs lors de mes visites dans les prisons", a déclaré M. Werley Nortreus, un leader politique haïtien et fondateur de Vanyan Sòlda Ayiti et A New Haiti Before 2045 (ANHB 2045 ).   



Malheureusement, au début du mois de mai 2020, deux adolescents noirs non armés ont été abattus et tué aux États-Unis par des Blancs qui prétendaient être des policiers. Les mêmes crimes similaires ont impliqué des adolescents noirs non armés comme Michael Brown, Freddie Gray, Walter Scott, Trayvon Martin et bien d'autres. 



Même, la mort de Sandra Bland, la femme afro-américaine de 28 ans qui a été retrouvée pendue dans une cellule de prison du comté de Waller, au Texas, le 13 juillet 2015, trois jours après avoir été arrêtée lors d'un prétexte de trafic.   



Aux États-Unis, les Noirs sont arrêtés ou harcelés de manière disproportionnée par la police. Vingt ans de données collectées montrent que les conducteurs noirs sont arrêtés à un taux de 85% supérieur aux conducteurs blancs. Et trop de services de police à travers le pays utilisent régulièrement une force disproportionnée pour traiter avec des personnes appartenant à des minorités.   



Dans un pays dévasté par la mort et les blessures de centaines de personnes, dont beaucoup sans armes, aux mains de policiers, des changements radicaux sont nécessaires dans notre approche de la sécurité publique. Cette force excessive exercée par la police est particulièrement inquiétante étant donné son impact disproportionné sur les personnes de couleur. 



Malheureusement, sans une justice et des sanctions appropriées, il n'y a aucun moyen que ces problèmes s'arrêtent dans un pays rempli de blancs qui considèrent les noirs comme des criminels et des animaux.   



«J'ai vu trop de meurtres et j'ai vu trop de Noirs innocents mis en prison et en prison par des policiers blancs juste pour ruiner leur réputation et leurs personnages. Pour de vrai, cela doit cesser, mais ils ne s'arrêteront pas à moins que nous ne prenions des mesures sévères à leur égard. Quand cela cessera-t-il? ", a déclaré M. Werley Nortreus, le fondateur de Haitians Lives Matter, alors qu'il discutait de ces questions dans une station de radio locale appelée Bon Déjeuner! Radio et BDR! Live.

English


A country like the United States, where being black looks like a crime to mostly white people across the country, but black leaders been looking for answers since day one to solve these issues. However, if you look at the history of the United States, you will notice that police officers been shooting and killing unarmed black people over a decade.



Unfortunately, most of the cases of those killings are still not solve because the police officers who gunned down the unarmed black people across the country are not behind the bar where they should be.



According to investigators, there are more black people and Hispanics in jails and prisons than white people in the United States, but the justice system failed to understand the fact that most of the black people that are in jails or prisons are sometimes innocents. 



Did you know that 70% of people in jails or prisons are black people and Hispanics?



"I've seen more black people and Hispanics in jails and prisons than white people while visiting jails and prisons", said Mr. Werley Nortreus, a Haitian political leader and the founder of Vanyan Sòlda Ayiti and A New Haiti Before 2045 (ANHB 2045).



Sadly, at the beginning of May 2020, two unarmed black teens got shot and killed in the United States by white people who claimed to be police officers. The same similar crimes involved unarmed black teens like Michael Brown, Freddie Gray, Walter Scott, Trayvon Martin, and so many others.



Even, the death of Sandra Bland, the 28 years old African-American woman who was found hanged in a jail cell in Waller County, Texas, on July 13, 2015, three days after being arrested during a pretextual traffic stop. 



Black people in the United States are disproportionately stopped or harassed by police. Twenty years of collected data show Black drivers are stopped at a rate of 85 percent higher than white drivers. And too many police departments across this country regularly use disproportionate force in dealing with minority individuals.



In a country devastated by the deaths and injuries of hundreds of people, many of them unarmed, at the hands of police officers, drastic changes are needed in our approach to public safety. Such excessive force by police is particularly disturbing given its disproportionate impact on people of color. Unfortunately, without proper justice and punishments, there is no way these issues will stop in a country full of white people who see black people as criminals and animals.



"I've seen too many killings and I've seen too many innocent black people being put in jails and prisons by white police officers just to ruin their reputations and characters. For real, this needs to stop, but they won't stop doing that unless we take severe action towards them. When will this stop?", Said Mr. Werley Nortreus, the founder of Haitians Lives Matter, while he was discussing these issues on a local radio station called Bon Déjeuner! Radio and BDR! Live.
Partager :