Murmures

Rachid Ouramdane, le nouveau directeur de Chaillot, veut en faire un « théâtre des diversités »
février 2021 | Nominations | Danse | France

Français

Le codirecteur du Centre chorégraphique national de Grenoble depuis 2016 a été nommé à la tête de l’établissement dédié à la danse.
Comme l’indique Le Monde (site en lien), Rachid Ouramdane, dont les parents sont d’origine algérienne, codirecteur (avec le circassien Yoann Bourgeois) du Centre chorégraphique national de Grenoble depuis janvier 2016. Il a été nommé par décret, sur proposition de Roselyne Bachelot, ministre de la culture, par le président de la République Emmanuel Macron pour prendre les rênes de l’institution parisienne, plaque tournante de la création contemporaine, forte de cent ans d’aventures théâtrales et chorégraphiques.

« L’hospitalité » au sens large est le maître-mot de Rachid Ouramdane qui a enraciné ses propositions dans la Déclaration universelle des droits de l’homme qui fut adoptée par 58 pays en 1948, à Chaillot. Ce lieu dédié à la danse, qui compte parmi les six théâtres nationaux – dont la Comédie-Française et l’Opéra national de Paris -, dispose de cinq studios et de deux salles. Entouré par une équipe de 125 personnes, Rachid Ouramdane, qui devra gérer en 2022 le chantier de la reconfiguration de la salle Jean-Vilar, avec la construction d’un nouveau studio localisé sous les gradins, entend y défendre une danse multiple et ouverte à tous.
Partager :



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications