Murmures

Le Prix Tchicaya U Tam’si 2022 à Paul Dakeyo
mars 2024 | Prix | Poésie / Conte | Maroc

Français

La session d’automne du 43e Moussem culturel international d’Assilah (octobre – novembre 2022), a célébré récemment le douzième Prix Tchicaya U Tam’si de la poésie africaine. Le Camerounais Paul Dakeyo a remporté le titre de la session 2022.

feu Félix Tchicaya U Tam’si. L’écrivain et poète congolais avait été
fasciné par la ville dès sa première visite à l’occasion de la création du Forum culturel afro-arabe en 1981. Séduit par le Moussem
culturel international d’Assilah, feu Tchica ya U Tam’si y reviendra chaque année jusqu’à sa mort en 1989. « Assilah, je n’en
finis pas d’y revenir prendre goût à la sérénité, la patience », avait-il dit.

Le prix de la poésie africaine
Tchicya U Tam’si est décerné tous les trois
ans à Assilah lors d’une cérémonie solen-
nelle à laquelle assistent des écrivains, des
poètes et des artistes. Le lauréat reçoit le
Prix sous forme d’un « Baobab » qui sym-
bolise l’arbre préféré de feu le Président
Leopold Sendar Senghor.

Paul Dakeyo a été choisi pour
son expérience artistique exceptionnelle
et sa sensibilité unique dans la sphère de
la poésie afro-francophone. « Paul Dakeyo
lauréat du Prix Tchicaya U Tam’si 2022 est
un combattant de la poésie. Il incarne la
poésie. Il est un maître du verbe. Le nomi-
ner c’est nominer un immense poète que
le parrain Tchicaya connaissait et appré-
ciait de son vivant. Le choix du jury que
je préside est bien le bon ! Là où il repose,
Tchicaya U Tam’si en est comblé, car c’était
un homme exigeant », affirme le poète sé-
négalais Amadou Lamine Sall, président
du jury du Prix international Tchicaya U
Tam’si.
(extraits d’un article de Nadia Ouiddar dans « Le Matin » du 1er novembre 2022)
Partager :