Murmures

Le Metissacana cesse ses activites internet au Senegal pour devenir panafricain.
juillet 2002 | | Internet
Source : communiqué de presse

Français


Jullet 1996 – Naissance du Metissacana



Le Metissacana, societe de prestations Internet, fondee sur leurs seuls fonds propres par la styliste Oumou Sy, Alexis Sikorsky et Michel Mavros inaugure le 1er Cyber Café africain, après l’Afrique du Sud le 4 juillet 1996.



Le Sénégal est connecté sur Internet depuis deux mois.

C’est le 1er pays d’Afrique en full internet après l’Afrique du Sud



D’aucuns s’accordent à dire que les Nouvelles Technologies de la Communication et de l’Information sont un challenge perdu d’avance en Afrique,



Cela tiendrait d’une part du niveau technique des compétences et également de l’utilité d’apporter l’Internet dans une population majoritairement analphabète



La malédiction du continent africain frappe encore puisque les africains eux-mêmes sont en première ligne pour défendre cette affirmation aux côtés de certains occidentaux bien pensants dont la pauvreté est un fonds de commerce



1998 – L’etat senegalais privatise la Sonatel. France Telecom achete



La Sonatel, opérateur historique du Sénégal est privatisée et rachetée par France Télécom



Forte d’une position de monopole offerte par l’Etat sénégalais, France Télécom développe une politique rétrograde de profit prédateur au détriment du développement du continent.



France Télécom se déploie dans la sous-région et perpétuer en Afrique ce qu’elle ne peut plus faire en Europe. Et le groupe trouve aussi un moyen de compenser des pertes fracassantes en occident par des profits faramineux en Afrique



1999 – Metissacana atteint son plafond. La Sonatel décolle.



La Sonatel limite la bande passante disponible sur le Sénégal et réduit tous les opérateurs à l’indigence, notamment les fournisseurs d’accès



Metissacana atteint son pic de 1500 abonnés qui se réduit du fait d’une bande passante saturée ne lui permettant pas de tenir le développement de son parc d’abonnés



Avant un quelconque retour sur investissement, l’entreprise rencontre de sérieuses difficultés économiques selon la loi que toute entreprise évoluant dans un milieu stagnant régresse



la Sonatel se félicite déjà de son investissement au vu de ses premiers indicateurs de rentabilité



Juillet 2002 – Metissacana cesse ses activité au Sénégal. La Sonatel s’enrichit


Au cours d’un dîner, la Sonatel annonce son bilan 2001 et révèle avoir effectué 47 milliards de francs cfa (72 millions d’euros ou 470 millions de ff) de bénéfices soit une augmentation de 11% sur l’exercice 2000



Le Metissacana fête son 6e anniversaire. Il a cessé toutes activités internet au Sénégal et tente de se redéployer dans une dimension panafricaine. Il dénonçe l’abus de monopole et les pratiques de concurrence déloyale de la Sonatel/France Télécom et souligne le laxisme de l’Etat sur le secteur




Bilan du Metissacana : l’Internet est un mass media


Le bilan de 6 années d’activités confirme le statut de pionnier du Metissacana et administre la preuve que l’Internet peut en Afrique être un mass media.



– 1er Cyber Café d’Afrique de l’Ouest (1996)

– 1er opérateur africain à diffuser de la radio en direct sur Internet (Sud Fm, Nostalgie) (1997)

– ouvre un service d’adresses email gratuites, consultées et créées depuis sa home page (1999)

– 1ere expérience africaine de démocratie en ligne, (partenariat avec Sud Fm, Présidentielles 2000) (débats en direct entre candidats, internautes et public (terrasse du Metissacana), scrutin, sondage, publication des résultats en ligne,…)

– 1er concert par satellite en Afrique (Terrasse Metissacana / Festival de Montluçon 2000)

– lancer le commerce électronique made in Sénégal (2000)

– ouvre la 1ere boutique en ligne d’un styliste africain (boutique Oumou Sy 2000)

– ouvre l’ère du « chat visiophonique avec des artistes, Wock de St-Louis puis Dizis la Peste, (partenaire Skyrock) et M Wade 2e chat de chef d’état après B Clinton, (partenaire RFI) 2001.

– 1ère liaison de visiophonie publique (Paris-Dakar) – partenariat [email protected] (2001)



Partenaire d’événements nationaux, Célébration 2000, Biennale DakArt, Mois Photo, Fidak…



Les 800m2 du Metissacana ouvert 24/24 sont propices à l’événementiel (Simod, Carnaval de Dakar et Fête de l’Internet..



Outre le commerce électronique, Metissacana développe les téléservices en partenariat avec différentes structures dont Afrique Initiatives (Pesinet – pesée des enfants à St louis)



Metissacana a conçu avec Alcatel une solution de connectivité des 13 500 villages sénégalais sans fil (ni téléphone ni électricité). Dont l’Etat refuse d’accorder la licence eu « gard à la position dominante de la Sonatel / France Télécom



Oumou Sy, gérante du Metissacana et styliste de renommée mondiale est consacrée pour son action de pionnière des Ntic et ambassadrice de son continent, « Urban Hero » fin 2000 au Palais Royal d’Amsterdam par la Fondation Prins Claus au Palais Royal avant de recevoir le Prix RFI Net Afrique (1ère édition 2001) à Yaounde..



Les projets du Metissacana



Metissacana prend maintenant une dimension résolument panafricaine et se positionne sur les axes suivants :



– un travail de développement de services et de contenus en ligne à travers son site web



– un travail de partenariat auprès des opérateurs et des états africains désireux de



– développer les technologies de l’information et de la communication dans leur pays



– un travail de partenariat ou d’opérateur auprès des Etats africains désireux de développer la connectivité rurale dans leur pays



– un travail de consultant, de missions et /ou d’opérateur auprès des institutions internationales engagées dans des opérations de développement ou de coopération décentralisée sur le continent africain



Metissacana – 30 rue de Thiong – BP 6491 – Dakar, Senegal

Tel : 00 221 821 90 19 – Fax : 00 221 826 92 54

[email protected] – http://www.metissacana.sn





Michel Mavros
[email protected]
http://www.metissacana.sn
http://www.metissacana.sn/oumousy
http://www.metissacana.sn/oumousy/boutique
Partager :