Murmures

Manifeste en faveur de la circulation des artistes et créateurs étrangers
avril 2009 | Faits de société | Interculturel/Migrations | France

Français

pétition à signer en ligne
Manifeste en faveur de la circulation des artistes et créateurs étrangers dans le cadre des accords de Schengen à l’instigation de Zone Franche (le Réseau des musiques du monde), l’Académie Charles Cros, Babel Med Music.



Durant l’été 2008, les annulations des tournées des groupes Konono n°1 et Kasaï All Stars ont suscité de nombreuses réactions dans la presse internationale. La suppression de 36 concerts européens mettant en danger producteurs et tourneurs et nuisant aux festivals programmateurs et aux collectivités territoriales qui les soutenaient. Soit pour la France, les villes de Saint-Nazaire, Grenoble, Uzès, Belfort, Villeneuve d’Ascq. Et pour l’Europe, Oslo, Lisbonne, Rome, Milan, Bruxelles, Porto, Londres, Prague.


Face à ces entraves à la circulation des artistes (musiciens, danseurs, comédiens, poètes, plasticiens…) les professionnels de la Culture ont souhaité savoir dans quelle mesure était appliquée l’instruction du 19 février 2008. Puisque celle-ci demandait « à l’ensemble des postes diplomatiques et consulaires présents en Afrique, d’accorder la plus grande attention à la délivrance des visas aux ressortissants africains ayant une activité professionnelle à caractère artistique, culturel, universitaire ou de recherche » ?

De même, de nombreuses personnalités politiques ont exprimé leur inquiétude sur ce sujet. Rappelant que la France avait signé la Convention de l’Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Et que les échanges culturels étaient essentiels au développement d’un espace de solidarité conforme à l’engagement francophone de la France.


Beaucoup de collectivités territoriales, actives dans le domaine de la coopération décentralisée, s’inquiétant pour leur part de la réussite à venir de leurs projets.


Les actes d’arbitraire (décisions non motivées, blocages administratifs, tracasseries exorbitantes, faits du Prince) se multipliant, nous, professionnels de la culture, souhaitons à présent rompre avec une situation choquante d’un point de vue artistique, éthique et humain et pénalisante d’un point de vue économique.


Aussi, dans le souci d’une meilleur compréhension entre nos structures et les administrations nous proposons au gouvernement de la création d’un comité rassemblant les entrepreneurs de spectacle vivant.


Ce comité a pour vocation d’offrir des garanties de professionnalisme aux employeurs invitant des artistes étrangers sur le territoire français, dans le cadre de leur activité professionnelle.


Pour ce faire, ce comité proposera de travailler avec les autorités françaises concernées dans le cadre d’un accord.


Dans le cadre de cet accord, nous souhaitons que soit nommé au niveau interministériel un médiateur, point focal, en mesure de recevoir les demandes des professionnels en cas d’obstacle ou de problème pouvant être évité par une réaction diplomatique immédiate.



…………………………………………….

Zone Franche (le Réseau des musiques du monde), L’Académie Charles Cros, Babel Med Music invitent tous les organismes professionnels, les artistes, les collectivités territoriales, à signer cet appel.
Partager :