Murmures

Corto Del MED 2009 (Avignon)
juin 2009 | Palmarès | Cinéma/TV | France
Source : Cléa Duport (Corto Del Med)

Français

PALMARES Corto Del MED 2009

La troisième édition du Festival Corto Del MED s’est achevée dimanche 14 juin dans la soirée.

Le jury, composé de professionnels du cinéma (une journaliste, un réalisateur / producteur et un distributeur), a remis trois prix.


Le prix de la meilleure fiction a été décerné à la réalisatrice croate Irena Škorić pour son film Rastanak.
< Synopsis > Père et fils partent en voyage à bord de leur vieille voiture ex-Yougoslave, une Zastava 101. Parfois, il est difficile de dire adieu. Adieu aux gens et aux choses que l’on aime. Adieu au pays dans lequel ils vivaient autrefois.
< Biographie > Irena est née en Croatie. Elle a obtenu un diplôme de réalisation à l’Académie des Arts dramatiques de Zagreb en 2008. Elle écrit pour des magazines de cinéma et a déjà réalisé nombreux documentaires, courts-métrages et films expérimentaux, récompensés par de nombreux festivals en Europe.

Celui du meilleur film d’animation est revenu à Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin pour leur court-métrage Ailleurs.
< Synopsis > Du désert vers la mer, et plus loin encore. Itinéraire de migrants de papier vers un ailleurs où il ferait, paraît-il, mieux vivre.
< Biographie > Nicolas Bianco-Levrin est diplômé de l’école supérieure d’art graphique Duperré de Paris. Il publie en 2002 son premier album jeunesse Simon Sans Nuit. Il a publié depuis une quinzaine d’albums dont il est l’auteur-illustrateur. Diplômée en littérature, Julie Rembauville réalise des courts-métrages et notamment des films d’animation. En 2003, elle publie son premier album pour enfants, « Je ne me laisserai pas faire ! », illustré par Nicolas Bianco Levrin. Ensemble, ils réalisent depuis des films d’animation et des albums, travaillant sur la notion d’adaptation.
Marius Pibarot, compositeur de la musique du film, était présent pour recevoir le prix.

Enfin, le prix du meilleur documentaire a été remis à Odile Magniez, Zoé Liénard et Isabelle Taveneau pour leur film Il n’y a pas de colin dans le poisson.
< Synopsis > C’est une histoire qui parle de culture et de poisson. De cinéma, de théâtre et d’enrichissement de l’esprit. De marchandises, de Colin et du bien commun. C’est une fable qui défend la culture face à la culture du résultat.
< Biographie > Isabelle Taveneau, Zoé Liénard et Odile Magniez ont toutes trois intégré le master II de documentaire de création à Angoulême en 2005 et travaillent aujourd’hui pour l’association Les Yeux d’Izzo qui œuvre dans le documentaire par la création filmique et la diffusion.
Elles ont coréalisé les documentaires « Il n’y a pas de Colin dans le poisson » en 2008 et « Ecrire un roman, ou deux » en 2009.

Irena Škorić sera conviée à venir participer à la quatrième édition du festival en qualité d’invitée.
Les réalisateurs d’Ailleurs et Il n’y a pas de colin dans le poisson recevront chacun un « chèque cadeau » offert par la Fnac, fidèle partenaire de Corto Del MED.



Toute l’équipe d’AlterMED est très heureuse du déroulement de ces quatre jours de projections et de compétition et prévoit déjà de renouveler l’aventure Corto Del MED dès l’année prochaine en accueillant toujours plus de courts-métrages et de réalisateurs méditerranéens…


A très bientôt pour de nouvelles découvertes,

Cordialement,
L’équipe d’AlterMED
Partager :