Murmures

Comores : reprise de la tournée de « La Fanfare des fous »
septembre 2009 | Projets culturels | Théâtre | Comores

Français

La compagnie de théâtre O Mcezo* reprend sa tournée de création aux Comores autour de La Fanfare des fous, un spectacle sur la dépossession citoyenne. L’histoire d’un homme, revenu d’une lointaine terre d’abondance, trouvant son pays désuni, et qui décide de fonder une fratrie de fous étranges au bout du bout de l’archipel en détresse pour « exorciser les démons de l’histoire ».
Après son éviction du plateau de l’Alliance française de Moroni pour avoir affiché ses positions contre la départementalisation de Maore, et contre le viol de l’intégrité territoriale, Soeuf Elbadawi, directeur artistique de la compagnie o Mcezo*, poursuit son travail de recherche autour du théâtre et de la citoyenneté dans les villes et villages de l’archipel, en défendant l’idée d’un théâtre populaire, puisant ses formes et son propos dans les traditions et réalités comoriennes.
Soutenue par la Fondation du Prince Claus aux Pays-Bas, co-produite par BillKiss* à Paris et Washko Ink. à Moroni, La fanfare des fous permet à O Mcezo* d’apporter sa contribution au devenir du spectacle vivant dans l’archipel, malgré un contexte de crise culturelle où les artistes, bien souvent, succombent au mimétisme de ce qui leur parvient des scènes étrangères. La tournée orchestrée autour de ce spectacle donne prétexte à débattre du rôle que doit jouer la culture dans « un paysage sinistré », amène la compagnie à tisser des liens avec un nouveau public sur la base de valeurs solidaires, et oblige à s’interroger sur l’absence de lieux dédiés à la culture dans le pays.
La compagnie O Mcezo* était à Ntsudjini, Fumbuni, Iconi, Ouani, Mirontsy en juillet et août dernier.
Elle est passée par Mutsamudu avant d’observer un temps de répit durant le mois de ramadan. Elle repart sur les routes de l’archipel cette semaine, avec un retour à Ntsudjini le 27 septembre 09, un passage programmé à Ntsaweni, Mitsudje, Fomboni et Moroni au mois d’octobre prochain. Cinq jours dans chaque ville ou village, une troupe de saltimbanques, hébergée chez l’habitant, mettant son « savoir-dire au service des communautés qui l’accueillent », et parlant d’espérances tues dans ce « pays au quotidien désolé ».
O Mcezo* travaille en étroite collaboration avec le réseau associatif comorien. La compagnie travaille également à l’écriture de ses prochaines créations, « Undroni » et « ali.amani project », dédiées toutes deux à la cohésion sociale.

Mercredi 23 septembre 09

prochaines dates après Ntsudjini, Fumbuni, Iconi, Ouani et Mirontsy Ntsudjini à nouveau le 27 septembre 09, Ntsaweni, Mitsudje, Fomboni et Moroni, ensuite. La tournée est prévue pour se terminer au 23 octobre 09.
Partager :