Murmures

La très controversée Winnie Mandela en colère contre le réalisateur de « Winnie »
janvier 2010 | Tournages | Cinéma/TV | Afrique du Sud

Français

Le réalisateur sud-africain Darrell J. Roodt prévoit pour 2011 la sortie de son film pour lequel il a choisi comme sujet une des figures emblématiques de l’apartheid, mais aussi une des plus problématiques… apparemment sans avoir consulté la principale protagoniste.

Winnie Mandela, l’ex-épouse du Prix Nobel de la paix (1993), personnage politique important et controversé qui a fait l’objet de procès pour vols, fraude et assassinat veut poursuivre le réalisateur qui ne semble pas avoir jugé bon de lui demander son autorisation. Le choix de l’actrice -américaine- est également sujet à polémique dans un pays où la production audio-visuelle a certaines difficultés à s’autonomiser des grands studios hollywoodiens.

Une réunion a récemment réuni le réalisateur, le producteur André Pieterse et les avocats de Winnie Mandela sans déboucher sur un accord. La position du réalisateur et des producteurs est que si le scénario devait être approuvé par Winnie Mandela, le film perdrait en crédibilité.

Les producteurs avaient acquis pour l’adapter les droits du livre publié en 2003 sous le titre « Winnie Mandela – A Life », écrit par Anné Mariè du Preez Bezdrob. A leur connaissance, Mme Madikizela-Mandela ne s’était pas opposé à ce livre.

Les producteurs ont souligné le fait qu’ils n’ont pas d’obligation légale à obtenir le consentement de Winnie Madikizela-Mandela pour produire le film mais qu’ils tiennent à ne pas lui manquer de respect, pas plus qu’à sa famille, en lui demandant un tel consentement.

(informations croisées Jeune Afrique et ScreenAfrica)
Partager :