Murmures

Solidarité avec Haïti à l’occasion de la Journée internationale du Théâtre
mars 2010 | Appels à contributions / candidatures | Théâtre | France

Français

Reverser tout ou partie d’une de vos recettes le 27 mars
Un mois après le tremblement de terre en Haïti, une action fédératrice est proposée pour soutenir les actions entreprises sur place par les artistes haïtiens.

Un appel aux théâtres et aux scènes prêts à reverser tout ou partie d’une de leurs recettes aux collectifs d’artistes d’Haïti est lancé.

Culturesfrance a accepté de recueillir les chèques. Sur place l’institut français d’Haïti, en concertation avec le centre culturel Fokal, va flécher les dons et nous rendra un bilan. La ministre conseiller à la Culture de l’ambassade d’Haïti, bien que soucieuse de l’appui aux institutions culturelles haitiennes, a aussi approuvé cette initiative.

Le 27 mars étant la journée internationale du Théâtre (initiée par l’Unesco en 1961), il suffit d’envoyer avant cette date un chèque établi à l’ordre de « l’institut Français d’Haiti », à l’adresse suivante :

CULTURESFRANCE
Sophie Renaud / directrice du département des échanges et coopérations artistiques
CARAIBES EN CREATIONS / SOLIDARITE HAITI
1 bis av de Villars – 75007 Paris

et de nous indiquer par mail votre soutien et le montant de votre don.Voici plusieurs actions qui méritent notre appui :

Collectif 15 : communauté d’artistes de théâtre qui installe un camp provisoire géré par les artistes où sont hébergées 150 familles d’artistes. Un chapiteau permettra d’accueillir le travail en cours et des représentations. A l’avenir, une salle de spectacle sera installée sur le terrain.

A l’institut français : mise en œuvre d’un atelier ouvert où l’ensemble des artistes qui n’ont plus d’ateliers, de studios, de matériel ou d’instruments pourront venir travailler ;

Centre culturel Pyépoudré: alphabétisation, bibliothèque, activités culturelles gratuites comme la musique, la danse et le théâtre, l’accès aux ordinateurs et à internet. Destiné principalement aux femmes et aux enfants, le centre a été complètement détruit par le séisme.

L’association Haiti Tchaka Danse et ses partenaires offrent des formations dans les domaines de la danse, du théâtre et du chant aux jeunes en difficulté afin de leur redonner le goût d’apprendre – un grand nombre de personnes réinsérées par l’association ont besoin de son aide…
Partager :