Murmures

Première rencontre du Réseau Culture Haïti
juin 2010 | Projets culturels | Interculturel/Migrations | Haïti

Français

Le 12 juin dernier, une première rencontre a eu lieu entre 20 personnes issues de différents secteurs artistiques et ayant pour intérêt Haïti. A la fois informative et conviviale, cette rencontre avait pour but de mieux identifier les activités des uns et des autres mais aussi de créer des liens, une synergie afin de mieux orienter l‘énergie actuellement déployée autour d’Haïti et de son secteur culturel.
Un tour de table a permis de prendre conscience de la diversité des projets et de l’étendue des actions à mener sur le terrain. Comment passer des volontés aux réalisations ? Quels sont les besoins sur place ? Comment créer des liens entre ici et là-bas? En Haïti, le manque de structures en général et le déficit de politique culturelle chez l’Etat haïtien, ne favorise pas les actions pérennes pouvant permettre d’installer le secteur culturel haïtien dans un développement à long terme. De fait, ce sont surtout des actions et projets ponctuels qui sont initiés par des structures relevant du privé.

Les projets du RCH

L’action des fondations, associations et institutions locales a tété mises en avant : Fondation AfricAmericA, la Fondation culture création, Collectif 15, Haïti Jazz, Guy Régis Junior, la nécessité actuelle d’intégrer les étudiants dans des programmes, Fokal, l’Ambassade de France, Ministère de la Culture…

Elodie Barthélemy était invitée à présenter le projet Haïti Action Artistes qui se déroulera le 23 septembre 2010 et qui a pour cœur une vente aux enchères au cours de laquelle 650 œuvres d’artistes seront vendues et dont les bénéfices permettront d’apporter une aide matérielle à d’autres artistes qui vivent et travaillent en Haïti. Ce projet né dans les jours qui ont suivi le séisme, sera très probablement l' »évènement » haïtien de la rentrée. Son organisation, à la mesure de son ambition, requiera les efforts de chacun pour qu’il soit un succès et bénéficie concrètement au secteur artistique haïtien. Vous avez des idées, vous connaissez des personnes pouvant apporter leur contribution? N’hésitez pas à contacter Elodie ou Patricia Thiery (en charge de la communication de l’évènement)

Barbara Prézeau était invitée à parler de ses activités en tant que présidente de la Fondation AfricAmericA. Celle-ci a évoqué ses actions à la Croix des Bouquets et au village de Noailles avec les artisans-ferronniers, mais aussi ses activités de recensement des artisans du quartier du Bel Air, à Port-au-Prince. Jusqu’à présent, les aides ont été minimes que ce soit dans le secteur artisanal ou artistique.

Les points clés sur lesquels se pencher:
– Fédérer les structures culturelles (action en cours en Haïti)
– Former les personnes sur place à l’élaboration et à la gestion de projets culturels
– Reconstruire, aménager les bâtiments
– Créer des échanges réguliers entre les acteurs de la culture en Haïti et dans les autres pays : rencontres, résidences, expositions, films, concerts, festivals, spectacles, publications, etc.

D’une manière générale, ce fût un premier jalon dans la connaissance mutuelle des acteurs du réseau qui ont dans l’ensemble fort appréciés l’événement !
Prochaine réunion prévue pour la fin du mois de septembre 2010. L’ordre du jour sera de : faire le point sur l’état d’avancement de certains projets, d’inviter d’autres structures ainsi que des artistes haïtiens de passage en France.
Vous êtes invités à parler de vos actions, de celles du RCH afin d’encourager structures culturelles et décideurs d’ici à s’engager toujours plus là-bas!
Le groupe Facebook du RCH est à visiter.

Liste des participants du RCH :


> Elodie Barthélemy (plasticienne/ enseignante/ co-fondatrice du Collectif 2004 Images / à l’initiative d’Haïti Action Artistes). Après le tremblement de terre, elle a lancé le projet de ventes aux enchères Haïti Action Artistes avec Rémy Aron (Maison des artistes) et Elodie-Anne Télémaque. La vente comprendra 650 œuvres qui seront vendues le 23 septembre 2010 à l’Hôtel Salomon de Rothschild. Cette vente aux enchères est faite par le commissaire Rémi Adler et sera précédée d’une exposition des œuvres au Ministère de la Culture. Le but de la vente est d’aider les artistes haïtiens à reprendre leurs activités en les aidant à avoir un logement, un atelier, du matériel et en aidant les associations d’artistes à se développer. La vente est soutenue par de nombreux partenaires institutionnels.
+ d’info : http://haitiactionartistes.org/ et www.facebook.com/?ref=home#!/pages/Haiti-Action-Artistes/344631758367?ref=ts

> Dimitri Béchacq (anthropologue, co-fondateur du Collectif 2004 Images, il prépare une thèse sur le vodou depuis 2002 et travaille actuellement sur plusieurs projets universitaires ayant trait à Mémoire du Séisme.


> Audrey Célestine
(Festival Influence Caraïbes) Pour la cinquième édition du festival, en octobre 2010, Audrey et son équipe consacreront 4 jours à Haïti à travers une série de rencontres, expositions, projections de films et concerts sur le thème « Haïtien du dedans / Haïtien du dehors ».
+ d’info : www.myspace.com/influencescaraibes

> Régine Cuzin (commissaire expo, fondatrice d’OCEA, co-fondatrice du Réseau Culture Haïti). Elle est spécialisée dans les arts visuels. Depuis 2002 elle organise les expositions Latitudes à la Mairie de Paris et a pour projet une exposition : Haïti et ses voisins francophones dans le cadre de « 2011, année des Outre-mer ». D’autre part elle suit les résidences des artistes haïtiens aux Récollets.
+ d’info : http://www.latitudes-ocea.fr

> Stéphanie Dargent (graphiste, membre du CA du Collectif 2004 Images depuis 2008) Est liée aux milieux caribéens depuis plusieurs années, s’est rapprochée d’Haïti à l’occasion de l’exposition « 20 artistes pour Haïti » montée par le Collectif 2004 Images en 2008.

> Franck Ekra (consultant, commissaire d’exposition) A en préparation une manifestation pluridisciplinaire en Côte d’Ivoire « Oeil pour oeil », de décembre 2010 à février 2011 qui comprendra une programmation de films et d’expositions de plasticiens haïtiens.

> Mélanie Fortin est proche le Collectif 2004 Images depuis l’exposition 20 artistes pour Haïti. Son projet est d’exposer des artistes contemporains dans l’objectif de poser un nouveau regard plus ouvert sur les pratiques artistiques contemporaines et de les démocratiser, de les vulgariser pour les rendre les plus intelligibles possibles auprès des publics.

> Jean-Rémy Guédon (auteur/compositeur/interprète, fondateur d’Archimusic) Après avoir monté de nombreux projet artistiques en Afrique, et également aux Antilles, il développe un projet de collaboration théâtrale et musicale entre artistes haïtiens et français.
+ d’info : www.archimusic.com

> Emmanuelle Honorin (journaliste GEO / productrice musique Geomuse / co- fondatrice du Réseau Culture Haïti). Elle a produit plusieurs artistes cubains et haïtiens, et programme musiciens et groupes dans des festivals et salles de concerts. Elle organise les bals créoles à la Bellevilloise depuis 1 an 1/2 et envisage la production d’un disque avec Beken, projet lié aux actions du Réseau Culture Haïti.

> Anne Lescot (réalisatrice, co-fondatrice Collectif 2004 Images et du Réseau Culture Haïti). Déléguée du Réseau, elle coordonne les activités du RCH.

> Marie Lusteau
(consultante culturelle). Après plusieurs années passées en Haïti comme responsable d’un projet d’appui aux télévisions haïtiennes, puis au Centre Culturel Français à Libreville (Gabon) et au Bénin, Marie travaille actuellement à la mise en place d’un centre culturel haïtien à Paris.

> Miguel Marajo (plasticien)Il a commencé sa carrière au Sermac en Martinique. Proche d’Haïti, il a participé à « 20 artistes pour Haïti » et participera à la vente aux enchères d’Haïti Action Artistes.

> Danielle Marty (auteur, metteur en scène, comédienne) Elle a créé la compagnie « Pierre à feu ». Après une longue pratique du théâtre, notamment de rue, elle souhaite développer des interventions théâtrales d’urgence dans les pays ou sur les terrains difficiles. Sa première rencontre avec Haïti s’est faite à travers Georges Nesly, directeur de la troupe Ayizan. Elle perçoit sa démarche comme un appui ponctuel et souhaite partir en Haïti en décembre / janvier 2011.

> Myriam Mihindou (plasticienne) Elle a connu Haïti à travers Jack Beng-Ti. A participé au Forum Transculturel d’Art contemporain initié par la Fondation AfricAmericA, puis en 2006. Elle est marraine de la troupe de théâtre haïtienne Ayizan de Georges Nesly. Myriam a monté AfricAmericA Europe en compagnie de plusieurs autres personnes dont Giscard Bouchotte et David Damoison. Elle travaille au développement d’un projet « Art et Architecture » appliqué à Haïti.

> Charles Najman (réalisateur, co-fondateur du Réseau Culture Haïti). Réalisateur de nombreux films sur Haïti, il a pour projet un documentaire sur l’écrivain Franketienne dans la ville de Port au Prince en septembre.

> Barbara Prézeau
(plasticienne, co-fondatrice de la Fondation AfricAmericA)Fondatrice du Forum Transculturel d’Art contemporain à Port-au-Prince (depuis 2002), elle accompagne artistes et artisans depuis 2004 dans leurs lieux de vie. Elle s’implique dans divers aspects de la création et a concentré les activités de la fondation dans le quartier du Belair à Port-au-Prince, qui comprend 900 ateliers d’artisans allant de la cordonnerie aux ateliers de perlage et à la Croix-des-Bouquets (village de Noailles), qui abrite les ateliers de fers découpés. On y trouve 60 ateliers qui mobilisent 300 artisans.
La mise en place d’un label « Croix des bouquets » garantissant l’origine et le mode de production est à l’étude. Barbara précise que d’une manière générale, ce dont ont besoin les artistes aujourd’hui c’est de soutien à la reconstruction de leurs habitats ou ateliers, de retrouver les moyens de produire et de diffuser leurs produits.

> Henry Roy (photographe).Il développe, en partenariat avec une structure haïtienne, un projet d’atelier photo avec des enfants et adolescents des camps sur leur environnement pour réaliser un document imprimé sur le thème de l’éducation civique. Il prévoit de partir en août ou septembre.

> Eddy Saint Martin (plasticien). Il envisage de se rendre en Haïti pour travailler dans les camps.

> Patricia Thiery (coordinatrice d’Haïti Action Artistes). Elle travaille avec Elodie Barthélemy et l’équipe d’Haïti Action Artistes sur la préparation de la vente aux enchères d’œuvres offertes par des artistes au profit des artistes haïtiens.

> Christian Tortel (critique littéraire / journaliste France Ô). Ami d’Haïti, hormis son goût pour les lettres haïtiennes, il suit depuis plusieurs années le travail du Collectif 2004 Images. Il a récemment couvert le festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo en partie consacré à Haïti.

> Sophie Picavet
et Aude Osnowycz. Elles ont créé l’association ARSAID après le séisme. Toutes deux ont travaillé en Haïti et ont développé un lien avec les artistes et artisans de Jamel. Leur but est d’aider les artistes et artisans à se remettre au travail en les aidant à commercialiser leurs œuvres et qu’ils deviennent acteurs du projet. Elles soutiennent notamment les artistes de FOSAJ, structure culturelle basée à Jacmel. Elles partent en Haïti mi-juin apporter des kit de peinture aux artistes et prévoient d’organiser des expositions à leur retour afin de financer des programmes de soutien aux artistes jacmeliens..
Partager :