Murmures

Jacques Panijel est mort le 12 septembre
septembre 2010 | Décès de personnalités culturelles | Cinéma/TV | France
Source : Le Monde du 15/09/10

Français

Né le 22 septembre 1921, d’origine roumaine, résistant à 20 ans dans un maquis et éternel défenseur des migrants persécutés, Jacques Panijel avait publié un roman en 1948, La Rage, aux Editions de Minuit, sur ses années de Résistance.
Chercheur au CNRS et employé de l’Institut Pasteur, il cosigne en 1961 avec Jean-Paul Sassy, un film de fiction, La Peau et les Os, premier long métrage tourné en prison (l’histoire d’un détenu accusé à tort d’avoir tué sa compagne et que ses codétenus aident à prouver son innocence). Interprété par Gérard Blain, le film obtint le prix Jean-Vigo. Jacques Panijel était aussi auteur de théâtre – il écrivit notamment Les Albigeois.

La grande affaire de sa vie avait été de tourner clandestinement d’octobre 1961 à avril 1962, Octobre à Paris, un documentaire sur la manifestation des Algériens organisée à l’instigation du FLN le 17 octobre 1961 pour protester contre le couvre-feu imposé aux Algériens de Paris et contre la répression dont ils étaient victimes – le mois précédent, la police avait jeté à la Seine des Algériens préalablement matraqués et torturés.
Le film est interdit par les autorités, qui se montrent impitoyables envers tout ce qui se tourne sur le sujet

Extraits d’un article de Jean-Luc Douin du Monde publié le 15/09/10
Partager :