Murmures

Naissance d’un nouveau quotidien africain à Paris
mai 2002 | | Littérature / édition | France

Français

Il compte mettre l’accent sur des sujets se rapportant à des domaines variés qui vont de la politique aux = affaires, en passant par l’économie.
Le directeur de la publication, l’homme d’affaires ivoirien Axel Roland Illary, s’est dit confiant dans les potentialités de ce journal à trouver sa place sur le marché français. Il a précisé que cette publication, premier quotidien à couvrir les affaires africaines depuis la France, comblera le vide qui existe en raison de l’existence de toute une chaîne de magazines africains dont la périodicité est plutôt mensuelle. Il a qualifié le journal de miroir pour les populations africaines immigrées en France et qui contribuent au développement de ce pays. Les pages intérieures de ce quotidien, consacrées à la promotion commerciale, sont destinées à mettre en exergue les opportunités
économiques et les possibilités d’investissement qui existent dans chaque pays africain. L’objectif est de contribuer à faire la jonction entre les éventuels investisseurs français et les opportunités qu’offre le continent africain.
Le journal a procédé à un premier tirage de 10.000 exemplaires distribués gratuitement en France, mais il envisage de vendre le numéro à un Euro.
Il compte consacrer plusieurs de ses pages aux questions internationales et réserver aussi des espaces spécifiques aux nouvelles continentales et de la diaspora, susceptibles d’intéresser les lecteurs africains et français. La première édition du journal porte une attention toute particulière aux femmes africaines, s’intéressant notamment à la première dame de Côte d’Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo, souvent considérée comme la « Hillary Clinton » de ce pays, car elle a su imprimer sa marque sur la vie politique ivoirienne.
Partager :