Murmures

La Guilde des Réalisateurs et Producteurs Africains a un nouveau bureau
mars 2011 | Divers | Cinéma/TV
Source : communiqué de presse

Français

Ouagadougou, Burkina Faso 3 mars 2011,17h00.

La Guilde Africaine des Réalisateurs et Producteurs s’est réunie en assemblée générale ordinaire ce jour au Fespaco (Festival Panafricain de Cinéma de Ouagadougou) avec pour ordre du jour, l’élection d’un nouveau bureau et le bilan 2007-2011.

Les cinéastes reconnaissent qu’ils n’ont jamais eu autant besoin de parler d’une même voix. Ils affirment l’importance d’une organisation transnationale comme la Guilde qui regroupe les cinéastes d’origine africaine vivant en dehors du continent.

L’ancien bureau présidé par Dani Kouyaté, Jihan El Tahri, Sanvi Panou, Jean-Pierre Bekolo a rendu son bilan avec à son actif de nombreuses réalisations malgré une période silencieuse de deux ans. Toutefois, il a demandé à tous les acteurs du secteur et aux
réalisateurs-producteurs de s’investir avec le nouveau bureau dans la Guilde.
La Guilde désormais présidée par Balufu Bakupa-Kanyinda (président), Fatma-Zora Zamoum (vice-présidente), Jean-Pierre Bekolo (Secrétaire Général reconduit), Osange Silou-Kieffer (trésorière) saluent la liberté des peuples africains de Tunisie et d’Égypte tout en condamnant la violence en Libye et l’effet dommageable pour l’image de l’Afrique de l’utilisation des mercenaires noirs d’Afrique.

Enfin la Guilde interpelle les médias internationaux sur l’absence de traitement des révoltes du reste du continent similaires aux événements d’Afrique du nord; elle estime qu’il est de la responsabilité des médias de rendre visible aux yeux du monde les aspirations de tous les peuples quels qu’ils soient.
Partager :



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications