Murmures

L’OIF propose un appui technique aux producteurs francophones sollicitant un financement ACP-Films
mai 2011 | Commissions d’aide | Cinéma/TV

Français

Des consultants pris en charge par l’Organisation internationale de la Francophonie pourront conseiller les professionnels francophones présentant des projets d’aide à la production cinématographique ou audiovisuelle auprès du programme ACP-films.

Le programme ACP Films II (Secrétariat ACP/Fonds européen de développement) a lancé un appel à propositions avec date limite de soumission au 30 juin 2011. Cet appel[1] porte notamment sur des projets de production audiovisuelle ou cinématographique (lot 1), lesquels doivent être présentés par des associations ou des entreprises de droit privé ressortissantes d’Etats ACP (Afrique, Caraïbe, Pacifique). Celles-ci doivent agir en partenariat avec au moins deux autres entités ayant leur siège dans un Etat ACP ou dans l’Union européenne. En Afrique, les ONG, entreprises ou chaînes de télévision associées dans le cadre de tels projets doivent appartenir à au moins deux régions différentes (Afrique de l’Ouest, Afrique centrale, Afrique de l’Est, Afrique Australe).

Parmi les principaux objectifs du programme ACP-Films figurent la coopération Sud-Sud et la prise en compte de la dimension économique et sociale de la culture. Les propositions seront donc évaluées en fonction de leur pertinence par rapport à ces objectifs, de leur cohérence et des garanties de bonne fin des projets présentées. Certains producteurs[2] peuvent rencontrer des difficultés dans la constitution de dossiers répondant aux exigences détaillées dans les lignes directrices du programme. C’est pourquoi, l’Organisation Internationale de la Francophonie propose à ceux qui le souhaitent l’intervention d’un(e) consultant(e) qui pourra les aider dans leurs démarches et notamment :

– dans la préparation de la note succincte de présentation de leur projet

– dans l’élaboration du cadre logique

– dans la vérification de la liste des documents à fournir.


Pour bénéficier de cet appui, les producteurs devront :

– Manifester leur intérêt pour cet appui avant le 20 mai 2011 en adressant un courrier électronique à l’adresse suivante : [email protected] (indiquer en objet : « consultation pour dossier ACP-films »)

– Fournir, au plus tard le 4 juin 2011, par courrier électronique, les documents suivants :

– synopsis

– première ébauche de la note succincte de présentation du projet

– plan de financement

– budget prévisionnel

– textes (ou ébauches) des accords de coopération avec les partenaires du projet

– plan de diffusion de l’oeuvre à produire

Les dossiers les plus prometteurs (quant à leur conformité aux exigences du programme ACP Films mais aussi sur le plan de la qualité artistique) seront sélectionnés au plus tard le 7 juin 2011. Les bénéficiaires seront alors contactés le même jour par les consultants choisis par l’OIF, qui échangeront avec eux pendant une dizaine de jours pour aboutir, avant le 20 juin 2011, à des documents conformes aux lignes directrices de l’appel à propositions ACP Films.



NB : l’OIF rappelle, par ailleurs, que la prochaine échéance pour le dépôt de dossiers auprès de la commission télévision du Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud est fixée au 30 juin 2011 (renseignements sur le site de l’OIF : www.francophonie.org).
Partager :



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications