Murmures

Ateliers Varan : formation « Réalisation de films documentaires » 2011, qui se déroule du 3 octobre au 17 décembre 2011.
mai 2011 | Appels à contributions / candidatures | Cinéma/TV | France

Français

Inscriptions ouvertes
La formation « Réalisation de films documentaires » 2011 se déroule du 3 octobre au 17 décembre 2011.

Le stage consiste en l’apprentissage des techniques video pour la réalisation d’un court-métrage documentaire, d’une durée de dix à vingt minutes. On y appréhende par la pratique ce qu’implique intellectuellement, moralement et esthétiquement l’acte de filmer.

Stage automne 2011 : du lundi 3 octobre au samedi 17 décembre 2011


Des stages intensifs d’une durée de onze à douze semaines sont organisés à Paris, exigeant une grande disponibilité et une réelle motivation. Le nombre maximum de participants est de quatorze par stages, les stagiaires sont encadrés par quatre à cinq formateurs qui interviennent par équipe de deux.

Public : toute personne ayant envie de traverser une expérience de réalisation cinématographique, avec ce que cela comporte d’engagement et d’exigence (sans pré requis technique)

Le stage se déroule en trois périodes.

* Première période : Initiation technique, exercices pratiques, analyse filmique. Pendant ces trois à quatre semaines, s’effectuent simultanément une initiation technique à l’image, au son et au montage, la réalisation d’exercices, la projection et l’analyse de films (les films-clefs de l’histoire du cinéma documentaire, rencontres avec des documentaristes).

Visionnage à la carte de la Vidéothèque Varan.
Pendant cette période, chaque stagiaire choisit, définit, prépare et repère le sujet du film documentaire qu’il souhaite réaliser.

* Deuxième période : Tournage du film de stage. Pendant cette période, les stagiaires organisent leurs tournages par fraction d’une journée ou deux. Les rushes sont projetés régulièrement en présence de tous les stagiaires. Cette progression dans l’analyse et la critique des tournages donne aux stagiaires la capacité de se corriger et d’approfondir la réalisation de leur sujet.

* Troisième période : Montage et finition du film de stage. Chaque stagiaire, au fur et à mesure du tournage, commencera à dérusher et à prémonter son film avec des monteurs professionnels (ou stagiaires monteurs encadrés par des monteurs professionnels). Cette collaboration permet de mettre en place la structure définitive et le montage final du film. Le montage est une étape pédagogique qui est le révélateur du travail de réalisation, la prise de conscience du travail accompli dans les semaines précédentes.

———-

MODALITES D’INSCRIPTION

Les dossiers d’inscription doivent être constitués plusieurs mois avant le début du stage et nécessitent certaines formalités.

A PARIS POUR LES CANDIDATS FRANCAIS : Une pré-sélection se fait sur dossier à télécharger.

Sélection :
La sélection se fait en deux étapes, la première par écrit et, dans le cas où le dossier est retenu, la sélection définitive se fait sur entretien. Les dossiers doivent être déposés au moins 4 mois avant le début du stage.

Après sélection, le candidat devra nous faire parvenir le dossier de l’organisme qui prendra en charge le stage financièrement. Varan retournera le dossier dûment rempli avec les documents nécessaires (devis, descriptif du stage). Chaque candidat devra ensuite soumettre lui-même le dossier à la commission paritaire de l’organisme financeur.

Financement du stage :
Le stage peut se faire dans le cadre de la formation professionnelle CIF (congé individuel de formation) et peut être financé par n¹importe quel organisme public ou privé. Les financements personnels ne sont pas acceptés. Il n’y a pas de liste exhaustive des organismes de financement, juste quelques exemples : AFDAS, MEDIAFOR, FONGECIF, AUVICOM, UNIFORMATION, FAF.TT,… C’est à chaque candidat de faire sa propre recherche en fonction de sa situation et de son parcours.

A PARIS POUR LES CANDIDATS ETRANGERS :

Si vous n’êtes pas de nationalité française mais que vous résidez en France, les conditions de sélection et de financement sont les mêmes que pour un candidat français.

Si vous résidez à l’étranger, les conditions de sélection sont les mêmes que pour un candidat français sauf pour l’entretien qui se fait sur rendez-vous téléphonique.

Financement du stage :
Le stage doit être pris en charge par un organisme financier dans le pays d’origine, ou par tout autre organisme public ou privé. Les financements personnels ne sont pas acceptés. Il n’y a pas de liste exhaustive des organismes de financement. Quelques exemples d’organismes de financement à l’étranger : Services Culturels de l’Ambassade de France, Fondation Gulbenkian (Portugal), Studiesenteret (Norvège). C’est à chaque candidat de faire sa propre recherche en fonction de sa situation et de son parcours.
Partager :