Murmures

La réalisatrice Euzhan PALCY décorée des insignes d’Officier dans l’Ordre National du Mérite à l’Elysée le 28 septembre‏
septembre 2011 | Prix | Cinéma/TV | France
Source : Communiqué de presse

Français

Mercredi 28 septembre 2011 à 18h, la cinéaste sera décorée à l’Elysée par le Président de la République des insignes d’Officier dans l’Ordre National du Mérite.

En 1983, Euzhan Palcy, jeune cinéaste Martiniquaise, réalise son premier long-métrage Rue Cases Nègres, adapté du roman éponyme de Joseph Zobel et place les Antilles françaises sur la carte mondiale du septième art. Ce film français, un des plus primés et vendus de cette année-là (César du meilleur premier film, 17 récompenses internationales dont le Lion d’Argent et le prix d’interprétation féminine à la Mostra de Venise) marque le début d’un long chemin qui fait d’elle la première réalisatrice noire produite par un studio de Hollywood.

Diplômée de la Sorbonne et de l’Ecole nationale de cinéma Louis Lumière, Euzhan Palcy signe, à 17 ans, La Messagère, le premier téléfilm de l’Outre-Mer puis, à 24 ans, elle réalise son chef d’œuvre Rue Cases-Nègres. En 1989, elle ramène le légendaire Marlon Brando à l’écran avec Une Saison Blanche et Sèche réalisée pour la Metro Goldwyn Mayer.

En 1992, elle réalise Siméon, un conte fantastique et musical avec le groupe Kassav’ et, en 1994, le documentaire Aimé Césaire, Une Parole pour le XXIe siècle. Après son film Ruby Bridges (1998) pour Disney présenté sur la chaîne ABC par le Président Clinton, et The Killing Yard pour la Paramount (2001), elle revient en France en 2005 pour le documentaire Parcours de Dissidents retraçant l’épopée méconnue d’Adolescents Antillais dans la Résistance. Suite à un long combat, elle obtient le 25 juin 2009, la reconnaissance nationale, pour ces résistants de la première heure, lors du déplacement du Président de la République aux Antilles qui déclare alors dans un discours marquant : « …Aujourd’hui, il s’agit de réparer une injustice… » avant de leur décerner la Légion d’Honneur.

Le 6 avril dernier, la cinéaste réalise Le Film Hommage qui lance l’Hommage National à Aimé Césaire au Panthéon (La vie d’Aimé Césaire, 94 ans … en 6 minutes). Le 14 mai, le Festival de Cannes et le Ministre de la Culture rendent hommage à la cinéaste. Le 18 mai, le célèbre Musée d’Art Moderne de New York (MoMA) lance la rétrospective Euzhan Palcy. Le 18 Juin, pour le 71ème anniversaire de l’Appel du Général de Gaulle, Parcours de Dissidents est projeté à l’Ecole Militaire. Le film donne naissance à l’Exposition Nationale La Dissidence en Martinique et en Guadeloupe 1940-1945 organisée par l’ONAC et exposée actuellement dans les 101 préfectures et chefs-lieux de France. La cinéaste tourne actuellement le film Il était une fois … MOLY et est en préparation de deux longs-métrages : MAHALIA, le film sur la légende du Gospel et Teaching Toots, une comédie dramatique sur l’illettrisme. Euzhan Palcy est citoyenne d’Honneur des villes de New York, Atlanta, La Nouvelle Orleans et Sarasotta. Un collège en Martinique et un cinéma à Fouilloy (Amiens) portent son nom. Le 13 octobre, Euzhan Palcy participera à l’ouverture du 7ème Women’s Forum à Deauville.
Partager :