Murmures

Enoh Meyomesse, écrivain camerounais, a été transféré hier au tribunal militaire de Yaoundé
décembre 2011 | Faits de société | Littérature / édition | Cameroun

Français

Chers amis:

Je compte sur vous, car le cas devient de plus en plus grave, de l’écrivain camerounais Enoh Meyomesse arrêté le 29 novembre 2011, et pour qui vous aviez signé une pétition. Il a été transféré hier au tribunal militaire de Yaoundé, nous informe le journal d’aujourd’hui, avec cette photo terrible en dessus, où il est au milieu tenant le papier disant ce dont il est accusé:’vol agravé’, cad à main armée, ce qui au Cameroun est passible de la peine d’emprisonnement à vie ou de la peine de mort.

www.quotidienlejour.com/divers-du-jour-/actualites-/8467


Je note qu’il était candidat a l’élection présidentielle du 9 octobre 2011, et sa candidature avait ete rejetée par la Cour supreme, et c’est un opposant vocal, très vocal du regime en place, bien qu’il soit de la région d’origine de Biya. Le voici donnant son opinion sur les independances africaines:

http://vimeo.com/25653999

Nous avons besoin d’aide, svp!
Partager :