Murmures

Alain Mabanckou : « Ce Français… qui veut à tout prix savoir de quelle origine je suis »
février 2012 | Faits de société | Littérature / édition | République du Congo
Source : www.rfi.fr

Français

« L’identité doit être un éternel questionnement. » Ainsi parle le romancier Alain Mabanckou. Né en 1966, au Congo Brazzaville, il a étudié en France, est titulaire d’un passeport tricolore et d’une carte verte et enseigne actuellement à l’Université de Californie-Los Angeles. Son nouveau livre Le Sanglot de l’homme noir questionne la multiplicité de l’identité.

RFI : La question de l’identité, est-ce que c’est vous qui vous la posez, ou ce sont les autres qui vous la posent ?

Alain Mabanckou : Je crois que ce sont les autres qui nous obligent à nous poser des questions sur notre identité. Parce que si on ne nous posait pas cette question, je crois que nous serions des hommes ordinaires. Donc puisqu’on me la pose, eh bien pour donner une réponse, j’ai préféré écrire un livre qui est une sorte de voyage un peu à gauche et à droite sur cette question.


Lire l’intégralité de l’entretien sur le site [www.rfi.fr]
Partager :