Murmures

Le 1er « Kwani? manuscript project » pour la promotion du roman africain
avril 2012 | Prix | Littérature / édition | Kenya
Source : Internet

Français

Le « Kwani? manuscript project » vient d’être lancé. Ce prix littéraire a pour objectif de célébrer la richesse et la capacité de résilience du roman africain.

Le prix Kwani? est soutenu par la Kwani Trust, réseau littéraire kenyan fondé en 2003, qui œuvre pour le développement de la création littéraire. La Kwani Trust est impliquée dans la publication et la distribution des écritures africaines contemporaines. Le projet organise notamment des formations et des évènements littéraires dans le but de favoriser l’émergence de réseaux à l’international.

Le « Kwani? manuscript project » a été développé après que la Kwani Trust a reçu, en décembre 2010, le prix de la fondation Prince Claus (Prince Claus Fund for Culture and Development, en lien) pour « avoir développé un centre d’impulsion pour les nouvelles voix de la littérature africaine ».


Les trois premiers manuscrits recevront une récompense :

300 000 KShs (Kenya shillings) pour le premier prix ;
150 000 KShs pour le second prix ;
75 000 KShs pour le troisième prix.

En plus des trois manuscrits lauréats, plusieurs textes seront sélectionnés pour être édités en partenariat avec des opérateurs régionaux et internationaux et des maisons d’édition, « afin de susciter des possibilités d’édition à l’international ».

Les vainqueurs du « Kwani? manuscript project » seront proclamés en décembre 2012, au cours du Kwani? Litfest (Nairobi).

Les conditions de candidature :

Le manuscrit doit s’inscrire dans le cadre de la littérature générale et dans le genre romanesque (la littérature jeunesse est exclue) ;
la fiction devra être écrite en anglais ;
le manuscrit doit n’avoir fait l’objet d’aucune publication majeure (sont acceptés les textes n’ayant pas dépassé les 500 copies et n’était pas encore diffusés hors du territoire national de l’écrivain) ;
les participants doivent avoir au moins un de leurs parents né dans un pays africain et possédant toujours la citoyenneté de son pays d’origine ;

Les candidats devront préciser :

– le nom de l’écrivain (Times New Roman, format 12, aligné à gauche) ;
– adresse de contact, téléphone et adresse Email (Times New Roman, format 12, aligné à gauche) ;
– le titre du manuscrit (Times New Roman, format 12, aligné à gauche) ;
– le manuscrit devra être rédigé en police Times New Roman, format 12, justifié, interligne 1,5 ;
– le numéro de page et le nom de l’écrivain devront être précisé sur chaque page ;
– le nombre total de mots contenu dans le texte devra être précisé en fin du manuscrit (Times New Roman, format 12, aligné à gauche) ;
– le texte devra être accompagné d’une lettre de motivation incluant synopsis du manuscrit et une brève biographie de l’auteur.

Les candidatures sont à envoyer à l’adresse suivante : [email protected] avant le 12 août 2012.

Il est précisé que le Kwani? « cherche à favoriser la reconnaissance du roman en Afrique, un genre littéraire qui refait actuellement surface grâce à des romanciers comme Chimamanda Ngozi Adichie (Nigeria) ou Alain Mabanckou (République du Congo) ».

Le comité d’organisation ajoute « que le meilleur hommage que l’on puisse rendre à ceux qui ont œuvré à l’émergence de nouvelles formes littéraires » et « ont permis d’y croire », consiste aujourd’hui à publier « nos propres textes ». Il souligne que « les romans africains affirment notre identité, favorisent la liberté d’expression, ils deviennent une arme face aux dictateurs ».

D’après un appel à candidatures publié sur le site Web du « Kwani? manuscript project » (en lien).

Partenariat EditAfrica
[http://www.editafrica.com]
Partager :