Murmures

Le Palmarès des Prix Comar 2012
mai 2012 | Prix | Littérature / édition | Tunisie
Source : Internet

Français

Les prix Comar d’Or (site Web en lien) ont été décernés le 21 avril 2012 au Théâtre municipal de la ville de Tunis. Une 16ème édition pour cette manifestation littéraire créée en 1997 à l’initiative de « la Compagnie Méditerranéenne d’Assurances et de Réassurances (COMAR) ». « La vocation des prix Comar d’Or est de soutenir la vie littéraire dans le pays par la récompense des meilleures créations romanesques produites entre le 1er avril de l’année en cours et le 31 mars de l’année suivante grâce au travail des jurys composés de spécialistes du domaine : universitaires, journalistes… ».
Les Comar récompensent, chaque année, des romans en langue arabe et en langue française dans les catégories suivantes : Comar d’or, Prix spécial du Jury, Prix Découverte, Prix du premier roman.


Sous le patronage du Ministre de la culture et de la sauvegarde du patrimoine de Tunisie, le jury a dû départager 45 romans (30 en arabe et 15 en français).

Les Comar 2012 en langue arabe :

Comar d’or pour Moncef Louhaibi et son roman Achiket Adem (La maîtresse d’Adam) ;
Prix spécial du Jury : Nasr Belhaj Bettaieb pour son roman Inkissar Adhil (Reflet de l’ombre) ;
Prix Découverte : Mehadheb Sboui pour son roman Al-Maristan (L’asile des fous) ;
Prix du premier roman : Salem Labbene pour Bouslat Sidi Anna.

Les Comar 2012 en langue française :

Comar d’or (ex æquo) pour Emna Belhaj Yahia et son roman
Jeux de Rubans et Azza Filali pour son roman Ouatan ;
Prix spécial du Jury : Rafik Ben Salah pour son roman Les caves du Minutaire ;
Prix Découverte : M’Hamed Dallagi pour son roman La prostituée de Babylone ;
Prix du premier roman : Med Ridha Ben Hamouda pour Zitoyen ;

On relève enfin la présence de M’Hamed Dallagi dans le palmarès 2012 des Comar. Son premier roman La Prostituée de Babylone (éditions Cartaginoiseries) est en effet diffusé par l’association L’Oiseau Indigo Diffusion (site Web en lien), qui se donne pour mission de diffuser des éditeurs des pays du Sud dans le monde francophone du Nord.

D’après une information publiée sur le portail d’information tunisien Direct Info (en lien).

Partenariat EditAfrica
[http://www.editafrica.com]
Partager :