Murmures

Faustin Linyekula, « La Création du monde 1923-2012 »
juillet 2012 | Projets culturels | Danse | France
Source : Buala

Français

Le chorégraphe congolais Faustin Linyekula revisite pour le CCN de Nancy La Création du monde, une œuvre de 1923 des Ballets suédois. Une relecture résolument politique qui interroge avec force le regard de l’Europe sur l’Afrique.
Ils sont plus d’une vingtaine. Face à eux : un seul danseur noir, Djodjo Kazadi, qui sera tout au long de la pièce le porte-parole du chorégraphe. Alors que l’obscurité n’est pas encore tombée sur la salle, un étrange trio se forme aux yeux de tous. Deux danseurs semblent s’étonner de trouver là une tunique couleur chair, telle une enveloppe abandonnée. Ils en étirent les membres, tentant de lui donner vie.

Cette séquence inaugurale expose tout le mystère du ballet : cette « création du monde » qui n’a cessé d’intriguer l’humanité. La philosophie, les religions, les sciences ont tenté d’apporter leur réponse. Les artistes aussi. En 1923, Rolf de Maré, à la tête des Ballets suédois, grands rivaux des ballets russes sur le front de l’avant-garde, monte un spectacle sur ce thème.

[Lire l’intégralité de l’article de Marie-Valentine Chaudon publié sur le portail Buala]


[Voir la fiche du ballet sur le site Web du théâtre de la ville de Paris]

Holland Festival 2012: La création du monde 1923-2012 :

Partager :