Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste Producteur/trice délégué/e

Najat Jellab

Canada, Maroc

Français

Réalisatrice, scénariste et productrice marocaine.
Elle est née à Casablanca, Maroc, le 13 Mars 1980.
Najat Jellab quitte Casablanca et le Lycée Lyautey en 1993 à l’âge de 13 ans pour la ville de Bordeaux, poursuivant ainsi son rêve de devenir joueuse professionnelle de tennis. Elle navigue ainsi d’un bord à l’autre de la Méditerranée pendant sa jeunesse poursuivant ses études et sa passion sportive tout en rentrant au Maroc plusieurs fois par année. Ses parents suivent ainsi ses bulletins scolaires de près. Recrutée par le Pôle Espoir de la Ligue de Guyenne de tennis et, en 1995, un parcours sans faute permet à son équipe de remporter le championnat d’Aquitaine catégorie minimes. A partir de la classe de 1ere S, elle troque ses petits trophées et ses baskets pour des petites chaussures de ville et se passionne pour les études. Après son baccalauréat, elle choisit un parcours littéraire et entre en hypokhâgne au Lycée Fénelon à Paris puis passe une licence de philosophie à l’université de la Sorbonne trois ans plus tard. Elle s’installe ensuite à Montréal où elle poursuite des études de cinéma et sort diplômée en 2004. Elle tourne « Le Dernier Mot », son premier court métrage, en 2003 un petit film poétique sélectionné dans divers festivals internationaux puis enchaine avec d’autres exercices du même genre. Elle produit en 2006 un long métrage documentaire « Sour Milk and Honey » sur le conflit israelo-palestinien. le film qui s’attache aux aspects humains du conflit donne lieu à de vifs débats lors de sa diffusion dans de prestigieuses universités américaines. Il reçoit un prix lors d’un symposium de Democracy Now à Lucknow en Inde en 2008. La même année, Najat est lauréate du Prix Jeune Cicéron qui récompense son discours politique prononcé au Sénat Français sur le rôle politique de la langue française. S’ensuit alors une période introspective d’écriture de scénarios pour ses futurs projets, avec notamment un scénario de long métrage sélectionné par le programme européen Babylon et la Dubai Film Connection, mais aussi une période prolifique en création de photomontage un art qu’elle affectionne particulièrement et qui donne lieu à diverses expositions de groupe à Seattle en et à Montréal. Son court métrage « Le Projectionniste » obtient un Best Short Film Award au Harlem International Film Festival en septembre 2013.
Elle a fondé en 2004 Atrium Productions, à Montréal (Canada) et depuis peu Victoria Films.

Filmographie (extraits)
* Le Dernier Mot (2003),
* Sour Milk and Honey (2006), long métrage documentaire
* Les petits secrets (2009),
* Her Name Was Rachel (2012)
* The Bluff (2012)
* Le projectionniste (2013), court métrage fiction – Best Short Film Award au Harlem International Film Festival (sept 2013).
www.ffm-montreal.org/254-fr_le-projectionniste.html

English

Moroccan ScreenWriter, Director and Producer.

Najat Jellab was born in Casablanca, Morocco, on 13th March 1980.

She took her preparatory classes in Paris and studied philosophy at the Sorbonne, and it was during this period that her passion for cinema emerged. Najat’s interest in modern history led her first to develop an interest in the history of cinema and how a film can make striking revelations about its own era. Over time, she developed a desire to make cinema her career. In 2002, she crossed the Atlantic, moving to Montréal, where she continued her cinema studies before setting up her own production house, « Atrium Productions », in 2004. Having produced and directed several short films, she went on to co-produce a documentary on the Israeli-Palestinian conflict, before returning to writing, a project that she continues to this day with a 15-minute short film entitled AMEL and LE FILS DE LA MER, a feature-length fiction film, for which she is also director.

Source:
www.babylon-film.eu/2009_Najat_Jellab.php