Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Critique de cinéma Journaliste Scénariste Assistant/e réalisateur

Mahmoud Jemni

Tunisie

Français

Réalisateur, scénariste et critique de cinéma tunisien.

Mahmoud JEMNI est un réalisateur, scénariste et critique de cinéma. Il écrit comme journaliste dans plusieurs publications: 7ème Art, La Vie Culturelle, the Radio Culturelle Africaine et Africiné.
Mahmoud JEMNI a été assistant de René Vautier sur les documentaires « Avoir vingt ans dans les Aurès » et « La folle de Toujane ». Il a réalisé trois courts-métrages avec des jeunes âgés de 11 à 12 ans. Il a également suivi la coordination et produit des courts-métrages réalisés par des adolescents.
Il est critique de cinéma, auteur du livre « Quarante ans de cinéma tunisien : regards croisés ». Il est fondateur et président du Festival de cinéma de Gabès depuis 2015. Il a à son actif les documentaires « Coloquinte » (2012), « Warda, la passion de la vie » (2015) et « Non.Oui » (2020).

Retraité de l’éducation, son rapport au cinéma remonte à la fin des années soixante au sein des ciné-clubs avant de participer à des tournages et à la coréalisation. Il était particulièrement assistant de René Vautier (Avoir vingt ans dans les Aurès, La folle de Toujane). En tant qu’enseignant, il réalise avec des jeunes de 11 à 12 ans trois courts métrages dans le cadre d’un projet « Education à l’image » qu’il initie. Il a également chapeauté et produit des courts métrages réalisés par des adolescents.

Mahmoud Jemni est également critique de cinéma. Il était secrétaire général de l’ATPCC (Association tunisienne de la promotion de la critique cinématographique). Membre du jury dans quelques festivals dont Le Caire, Dubai et Locarno. Initiateur et encadreur du Jury enfants (Journées cinématographiques de Carthage 2008 et 2010)

Avec son film WARDA (2014), il remporte le Grand Prix du Nil pour le meilleur court-métrage documentaire (2000 dollars et Masque d’or de Toutankhamon) au 4ème Festival du Cinéma africain de Louxor – LAFF 2015, en Egypte.

Il est auteur du livre Quarante ans de cinéma tunisien : regards croisés. Tunis, 2006.

Filmographie (en tant que réalisateur) :
* 1974 : Les Mizigris (co-réalisateur doc), moyen-métrage 16 mm.
* 2004 : Voir et agir (co-réalisateur avec des écoliers) (CM).
* 2005 : Les Mille et une mains (CM doc).
* 2007-2008 : Por…table (CM doc).
* 2011 : Chroniques non ordinaires (co-réalisateur avec Habib Mestiri).
* 2012 : Coloquinte, (MM doc), 52 mn.
* 2014 : Warda, la passion de la vie (CM doc), 26 mn
* 2019 : Non.Oui (LM doc), 75 mn. Projeté aux JCC 2019 (section : Regards sur le Cinéma Tunisien) et Prix du Public (Vues d’Afrique 2020, Montréal).

Filmographie (en tant que assistant-réalisateur) :
1972 : Avoir vingt ans dans les Aurès, de René Vautier, (Prix de la Critique Internationale, Cannes 1972).
1973 : La Folle de Toujane, de René Vautier (LM).
1973 : Une Lettre aux gars de chez Lip, de René Vautier (CM).
1974 : Le Remords, de René Vautier (CM).
1974 : Souvenirs de Grasse, de Jean Jacques Beryl (M.M).
1976 : Un matin d’été à Matmata, de François Ode (M.M).

Filmographie (en tant que producteur/encadreur) :
Encadreur et producteur de deux courts-métrages, réalisés par des adolescents
2010 : Le Rendez-vous, de Amna Lamine. Projeté aux JCC 2010 (section Découverte)
2010 : L’Orange, de Ahmed Zorgui. Projeté aux JCC 2010 (section Découverte)

English

Tunisian Film Director, screenwriter, Film Critic, Journalist and writer

Mahmoud JEMNI is a free lance critique and journalist in the following publications: 7ème Art, La Vie Culturelle, the Radio Culturelle Africaine and Africiné.

Mahmoud Jemni began his film career in 1971 as an assistant to René Vautier. He has directed several short films. His trilogy « Pain and Resistance » is composed of « Coloquinte » (2012), « Warda, la passion de la vie » (2015) and « Non.Oui » (2019). He is also a film critic and jury member at several festivals including Locarno, Dubai, Geneva and Oujda. He is the president of the FIFAG, Gabes International Arab Film Festival, which he founded in 2015.

He is member of the Tunisian Association for the Promotion of Cinema Critique (ATPCC).
He is a former secretary general of the same association. He is also member of FACC (Fédération Africaine de la Critique Cinématographique). He has been assistant director to many French directors from 1971 to 1977. He directed 3 children’s short fillms and has written the book: Quarante ans de cinéma tunisien : regards croisés in November 2006.
He won the Grand Nile Prize for Best Short Documentary (2000 Dollars and the Golden Mask of Tutankhamen) at the 4th Luxor African FilmFest – LAFF 2015 in Egypt, with his film WARDA (2014).

In 2019, Mahmoud JEMNI directed his first feature NO.YES (NON.OUI). He won The Audience Award at 2020 Vues d’Afrique (Montreal) and was selected at 2019 Carthage Film Festival (JCC, section: Regards sur le Cinéma Tunisien).


__________

ARABIC

محمود الجمني
متقاعد من سلك التربية بدأت علاقته بالسينما من خلال ارتياده لنوادي السينما في الستينات قبل أن يشارك في تصوير العديد من الافلام كمساعد مخرج (مع ريني فوتيي)وغيره أو إخراج مشترك. أخرج ثلاثة أشرطة قصيرة مع الأطفال في إطار مجال التربية على الصورة ثم أطر وأنتج عدة أفلام قصيرة أخرجها يافعون شارك بعضها في أيام قرطاج السينمائية وبعض المهرجانات الدولية

تطرّق للنقد السينمائي عبر العديد من المقالات و عبر حصة اذاعية تهتم بالسينما و كذلك عبر تكليفه بمهام كاتب عام و أمين مال داخل الجمعية التونسية للنهوض بالنقد السينمائي،
نشر كتاب : »أربعون سنة من السينما التونسية: رؤى متقاطعة »,
مؤسس و مؤطر لجنة تحكيم الأطفال في دورتي 2008 و 2010 لأيام قرطاج السينمائية.
عضو لجان تحكيم دولية في بعض المهرجانات منها القاهرة- دبي ولوكارنو

______________

IT

Regista, sceneggiatore, critico cinematografico, giornalista e scrittore tunisino.

Mahmoud JEMNI ha iniziato la sua carriera cinematografica nel 1971 come assistente di René Vautier. Ha diretto numerosi cortometraggi. La sua trilogia « Pain and Resistance » è composta da « Coloquinte » (2012), « Warda, la passion de la vie » (2015) e « Non.Oui » (2019). È anche critico cinematografico e membro della giuria in numerosi festival tra cui Locarno, Dubai, Ginevra e Oujda. È presidente della FIFAG, Gabes International Arab Film Festival, che ha fondato nel 2015.

Fonte:
www.baburkaproduction.com/portfolio/non-oui-documentario/
Films(s)