Fiche Personne
Ecrivain/ne

Benjamin Sehene

Français

À l’âge de quatre ans, en décembre 1963, lors des premiers massacres de Tutsis, Benjamin Sehene est obligé de fuir le Rwanda, son pays natal, et ne le retrouvera que trente ans après, pendant le génocide de 1994 après un exil qui l’a mené en Ouganda, au Kenya, à Paris où il complète sa formation à la Sorbonne, à Londres et ailleurs en Europe? Il témoignera de ses retrouvailles avec son pays, son enfance, sa langue dans Le Piège ethnique, un essai (Dagorno, 1999) écrit à son retour à Paris.
Avec Le Feu sous la soutane, (L’Esprit frappeur, 2005), récit introspectif d’un prêtre hutu pendant le génocide, il a tenté, à travers le roman, d’aborder les thèmes du mal et de l’ambivalence humaine. Il s’est aussi essayé à l’écriture théâtrale dans Un sentiment d’insécurité, pièce traitant du couple mixte dans la société française en pleine crise identitaire.


Bibliographie :
Aux éditions Vents d’ailleurs

Dernières nouvelles du colonialisme, recueil de nouvelles, collectif, Vents d’ailleurs, 2006.



Chez d’autres éditeurs


Le Feu sous la soutane, L’Esprit frappeur, 2005.

Le piège ethnique, Dagorno, 1999.