Fiche Personne
Ecrivain/ne

René Maran

Martinique, Martinique

Français

René Maran est né le 5 novembre 1887 sur le bateau qui amenait ses parents guyanais à la Martinique. Sa naissance fut déclaré à Fort-de-France le 8 novembre 1887. Il y resta jusqu’à l’âge de sept ans et partit au Gabon, où son père, Héménéglide Maran, exerçait un poste administratif colonial.

René Maran fait ses études au lycée Montaigne de Bordeaux. Il y rencontre Félix Éboué. René Maran quitte Bordeaux en 1910, après des études de droit, et devient administrateur d’outre-mer en Oubangui-Chari où il rédige son roman Batouala. Ce premier roman obtient le prix Goncourt en 1921 et suscite des polémiques « par sa dénonciation des méfaits de la colonisation ». La carrière colonial de l’auteur prend fin. Il rentre à Paris.

Dans les années 1930, René Maran fréquente le salon littéraire de Paulette Nardal où il rencontre Léopold Senghor, Aimé Césaire, Jean Price Mars. René Maran exprime des réserves sur le mouvement naissant de la négritude dont il dénonce les dangers.

?uvres principales:

Romans:

Batouala, véritable roman nègre. Paris: Albin Michel, 1921, 1938. Avec des illustrations de Iacovleff. Paris: Éditions Mornay, 1928. Édition définitive avec « Youmba, la mangouste »: Albin Michel, 1985, 1989, 1999. Avec une présentation, notes, questions et après-texte par Josiane Grinfas: Paris: Magnard, 2002.
Djouma, chien de brousse… Paris: Albin Michel, 1927.
Journal sans date, roman inédit. Les Oeuvres libres (Paris) 73 (1927): 105-236.
Le c?ur serré. Paris: Albin Michel, 1931.
L’homme qui attend, roman inédit et complet. Les Oeuvres libres (Paris) 176 (1936): 37-130.
Un homme pareil aux autres. Paris: Éditions Arc-en-Ciel, 1947.
Mbala, l’éléphant. Illustrations de G. Barret. Paris: Éditions Arc-en-Ciel, 1947.
Bacouya, le cynocéphale. Paris: Albin Michel, 1953.

Essais:

Asepsie noire ! Paris: Laboratoires Martinet, 1931, 45 p.; Paris: Jean-Michel Place, 2006, 64 p.
Le Tchad de sable et d’or. Documentation de Pierre Deloncle. Paris: Revue française, 1931.
Afrique Équatoriale Française: terres et races d’avenir. Illustré par Paul Jouve. Paris: L’Imprimerie de Vaugirard, 1937.
Livingstone et l’exploration de l’Afrique. Paris: Gallimard, 1938.
Brazza et la fondation de l’A.E.F. Paris: Gallimard, 1941.
Les pionniers de l’empire. Paris: Albin Michel, 1943-55. Tome 1: Jean de Béthencourt. Anselme d’Isalguier. Binot le Paulmeir de Gonneville. Jacques Cartier. Jean Parmentier. Nicolas Durand de Villegaignon. Jean Ribaut. Tome 2: Samuel Champlain. Belain d’Esnambuc. Robert Cavelier de la Salle. Tome 3: André Brüe. Joseph-François Dupleix. René Madec. Pigneaux de Behaine.
Savorgnan de Brazza. Paris: Éditions du Dauphin, 1951.
Bêtes de la brousse. Paris: Albin Michel, 1952.
Félix Éboué, grand commis et loyal serviteur, 1885-1944. Paris: Éditions Parisiennes, 1957.
Bertrand du Guesclin, l’épée du roi. Paris: Albin Michel, 1960.

Nouvelles:

Peines de c?ur. Paris: « Univers, » 1944. (« Peines de c?ur », « L’homme qui attend », et « Deux amis »).
Le petit roi de Chimérie, conte. Préface de Léon Bocquet. Paris: Albin Michel, 1924, 237 p.

Poésie:

La maison du bonheur. Paris: Le Beffroi, 1909.
La vie intérieure; poèmes (1909-1912). Paris: Le Beffroi, 1912.
Le livre du souvenir, poèmes, 1909-1957. Paris: Présence Africaine, 1958.

Prix et Distinctions littéraires:

– 1921 Prix Goncourt, pour Batouala.