Fiche Personne
Théâtre Cinéma/TV Littérature / édition BD

Constant Tonakpa

Dessinateur/trice, Ecrivain/ne
Bénin

Français

Dessinateur de presse pour le quotidien Le Matinal depuis janvier 1998, Constant Tonakpa est l’un des caricaturistes les plus réputés du Bénin (il a reçu en octobre 2006, le prix RFI-Reporters sans frontières dans la catégorie dessin de presse).

Créateur du journal satirique Le Gombo en décembre 2009, il est également illustrateur.
Il a illustré des ouvrages scolaires pour différentes maisons d’édition scolaires dont Hatier en 2001 (collection Indigo), des ouvrages pour Reporters sans frontière et d’autres organismes, des romans comme Crépuscules noirs (2008) de Jules Nago, Le destin du roseau (2010), Amours et désamours (2010).

Enfin, il a également publié Gloutou, les beignets et les mouches, album jeunesse illustré (2004) aux éditions Ruisseaux d’Afrique.
En matière de BD, il fait partie des auteurs qui publient leurs planches dans l’unique numéro de Sodabi magazine en 1999.

Il a dessiné entre 2006 et 2009 Les aventures de Houéfa, quatre brochures de commande du PNE-Bénin sur l’accès à l’eau dans le pays. En février 2009, il sort son premier album commercial, Broda Cargo, comment je gagne ma vie pour les éditions Star, suivi en septembre de La Sentinelle pour le Ministère de l’intérieur et de la sécurité.

Tonakpa a également participé à plusieurs festivals et expositions sur le continent et en Europe.
En parallèle, il a participé à la création de deux dessins animés, Le livre magique et Ana Bazil et le masque (2008).

Il est membre de plusieurs associations de dessinateurs : l’Association d’illustrateurs de livres pour enfants (AILE-Bénin), Bénin-Dessin (association de dessinateurs de presse et bandes dessinées) dont il fut président de 2004 à 2008), Afri-Cartoons, association de réalisateurs de dessin animé, et IllusAfrica, association internationale d’illustrateurs africains.
Afin de mieux coordonner ses différentes activités, Constant Tonakpa a ouvert une structure, Les Ateliers Tonakpa.
Partager :