Fiche Personne
Réalisateur/trice Acteur/trice Journaliste Scénariste Dialoguiste Directeur/trice de festival Graphiste Opérateur/trice culturel/le Agent artistique

Elvire Adjamonsi

Bénin, République du Congo

Français

Née le 18 février 1971.
Elvire ADJAMONSI est diplômée de l’Institut Panafricain de Développement (IPD) de Ouagadougou au Burkina-Faso en « Communication et Techniques audiovisuelles ». Cette formation a abouti à la conception et la réalisation d’un documentaire de 26 minutes sur les micros barrages du Burkina-Faso. Ce documentaire est intitulé : « De l’eau toute l’année ». Elle a participé à la réalisation de plusieurs émissions et de documentaires à La Chaîne 2 (LC2) au Bénin. Journaliste et administratrice culturelle, elle a participé à l’organisation de plusieurs festivals en Afrique, parmi lesquels la première édition du festival international de films documentaires au Bénin (LAGUNIMAGE 2000). Elle a joué dans plusieurs téléfilms en tant que comédienne, notamment dans « Un tour de vis », une série du Centre Afrika Obota, en partenariat avec l’ORTB et la Fondation Konrad Adenauer. Elle a également joué dans plusieurs épisodes de la série « Baobab » de l’agence Syfia Périscoop qui a été diffusée sur plusieurs chaînes de télévisions africaines. Son scénario « BIDOSSESSI » a obtenu le deuxième prix du concours de scénarios organisé par APROMEDIA en collaboration avec l’Alliance Française de Bangui. Ce même scénario a été retenu en 2004 pour participer à deux modules d’ateliers de réécriture organisés par Sud Ecriture (Assilah au Maroc et Djerba en Tunisie) avec le concours de la Fondation Hubert Balls, l’Organisation Internationale de la Francophonie et le Conseil National de Cinéma. Ce même scénario a été retenu pour l’atelier « Faire un Film sur Papier », organisé par Safi Production à Ouaga en Août 2007. Elle a écrit et tourné son premier court métrage intitulé « La Maudite ». Le deuxième court métrage « Cica la petite Sorcière » est en cours de tournage. Elle a également écrit et tourné un mini documentaire sur le TOLEGBA, une divinité au Bénin considéré par tous comme étant un démon mais qui en fait protège les populations d’un quartier, d’un village, d’une ville et même de tout un pays. Ce documentaire de 36 minutes est à l’étape du montage. En dehors de l’audiovisuel, Elvire ADJAMONSI a une grande expérience en matière d’organisation de festivals. Elle a travaillé dans l’organisation des festivals suivants : Les Journées Théâtrales en Campagne (Pointe-Noire – Edition de 2003 et 2004) ; Le Ngombi Festival (Bangui – Edition de 2001) ; Le FITHEB (Bénin – Edition de 2006) ; NSANGU NDJINDJI (Pointe-Noire – Edition de 2008)? et @fricourt dont elle dirige le comité d’organisation. L’une de ses passions est également le journalisme. Actuellement correspondante du magazine AFIAVI à Bordeaux, Elvire a travaillé ou collaboré avec plusieurs journaux de la place en tant que graphiste ou journaliste culturel : Le Progrès, l’Aurore, Fraternité, Le Béninois,


Présentation de l’artiste
J’ai un court métrage (13mn) écrit et réalisé par moi-même. J’ai un scénario de long métrage pour lequel je suis à la recherche de financement. Je collabore avec certains journaux au Bénin. Je suis membre de l’équipe d’organisation du festival de musique U’SANGU NDJI-NDJI à Pointe-Noire. J’ai travaillé dans l’équipe d’organisation de la 8ème édition du FITHEB au Bénin