Fiche Personne
Design BD

Eric Koo Sin Lin

Illustrateur/trice, Scénariste, Bédéiste
Île Maurice

Français

Né le 10 juillet 1960 à Port-Louis, Eric Koo Sin Lin est un illustrateur free-lance et bédéiste de très grand talent que la célébrité dont il jouissait à Maurice n’a pas empêché d’émigrer en Australie en 2000? En 1982, bien que reçu à l’examen d’entrée aux Beaux Arts de Paris, section dessin, il décide plutôt de parcourir l’Europe durant une année sabbatique, tout en publiant quelques planches dans divers fanzines. En 1987, il obtient à Lyon son Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique avec mention et il s’inscrit l’année suivante à l’Atelier de Bande dessinée d’Angoulême avant de participer à plusieurs expositions collectives qui lui vaudront un certain succès. Il rentre à Maurice en 1993 et intègre une agence de pub dont il devient rapidement le Directeur artistique avant de la quitter pour travailler en free-lance et de devenir illustrateur d’un journal pour les jeunes,  » Le Kid « . Il est embauché par l’Express en 1996 comme dessinateur politique et devient directeur artistique du supplément hebdomadaire
 » Expresso «  dans lequel il intègre une pleine page couleur de BD qu’il intitule  » Humour par Eric « . Durant cette longue collaboration, il publiera ainsi plus de 250 pages. Il sort en 1998 un recueil d’une partie de ces planches qu’il intitule  » Vive la patrie ! « . En 1997, il publie chez Vizavi Editions,  » Port-Louis « , un superbe album traité à l’encre de chine pour décrire sa ville natale et en capter toutes les saveurs nostalgiques. Après avoir lancé en 2000 avec son ami Jef d’Argent la revue  » Autopsie  » qui ne connut malheureusement qu’une existence éphémère de quatre numéros publiés, il choisira d’émigrer en Australie. Il vit actuellement sur la Gold Coast où il a entamé une nouvelle carrière de graphiste?

Style et thèmes :


En 2006, il a publié en Australie l’album « The gold coast : a visual diary » qui a été récompensé en 2007 par le Gold Coast Art and Design Award. Ses dessins sont traités dans un style « ligne claire » d’une grande justesse graphique.

Alain Brezault


Exemples BD :


Une planche. dans  » Ticomix « n° 2
Nombreuses illustrations en Australie

Albums publiés :

«  Port-Louis  » (1997)
 » Vive la patrie «  (1998)
 » Nous les Mauriciens «  (1999)
 » L’histoire racontée à mon petit-fils « (Ed. Le cri du lézard, 1999)
« The gold coast : a visual diary » (2006)

Magazines :

« Gisp ! »
« Runes »
« Evasion »
« L’Express »
« Ticomix »
« Autopsie »